18/03/2019 17:58
Le festival de Dinh Cô qui a eu lieu du 13 au 17 mars (soit du 8e au 12e jour du deuxième mois lunaire) dans le site culturel et historique du même nom (ville de Long Hai, district de Long Diên, province centrale de Bà Ria-Vung Tàu) a attiré des dizaines de milliers de touristes se rendant en pèlerinage.
>>Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus
>>Ouverture du Festival maritime de Bà Ria - Vung Tàu 2018

Le festival de Dinh Cô qui a eu lieu du 13 au 17 mars dans la province de Bà Ria-Vung Tàu. Photo: BDL/CVN

Selon la légende, il y a deux siècles, la vierge nommée Lê Thi Hông, originaire de Tam Quan (province de Binh Dinh), était malheureusement noyée dans la mer à l’âge de 16 ans. Les pêcheurs locaux l’enterraient sur la colline de Co Son et construisaient un sanctuaire dédié à cette fille à la plage.

En 1930, les pêcheurs de Long Hai avaient déménagé ce sanctuaire sur la montagne de Ky Van, où se trouve aujourd'hui le temple de Dinh Co. Portant une architecture monumentale et audacieuse, Dinh Co a été classé par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme comme un vestige historique et culturel national. La principale cérémonie du festival est solennellement organisée chaque année par les habitants du district de Long Hai du 10e au 12e jour du deuxième mois lunaire.

Durant le festival, les unités concernées ont renforcé le travail consistant à assurer la sécurité, la sécurité routière, la prévention des incendies et des explosions, la sécurité sanitaire des aliments; à contrôler les prix et la qualité des services touristiques et de restauration; et à renforcer les équipes de sauvetage, selon Lâm Van Hông, vice-président du Comité populaire du district de Long Diên.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.