14/05/2021 12:11
Le dollar se stabilisait jeudi 13 mai, après s'être apprécié la veille face aux principales monnaies, les cambistes ne voyant pas la Fed réagir à court terme malgré une inflation qui augmente aux États-Unis, tandis que le bitcoin souffrait après un tweet d'Elon Musk.
>>Le dollar américain toujours sous pression, la livre sterling reste solide
>>Le dollar se stabilise face à l'euro au début d'une semaine chargée

Des billets de 100 USD et de 100 euros.
Photo : AFP/VNA/CVN

Vers 19h00 GMT (21h00 à Paris), l'euro grappillait 0,04% face au billet vert, à 1,2077 USD.

Les prix de gros aux Etats-Unis ont connu en avril leur plus forte hausse sur un an depuis novembre 2010, en grimpant de 6,2%, selon l'indice PPI publié jeudi 13 mai par le département du Travail.

La veille, l'indice CPI diffusé par le même ministère avait montré une hausse des prix à la consommation de 4,2% sur un an et de 0,6% sur un mois, dépassant les attentes du marché.

Ces chiffres poussent "certains investisseurs à supposer une réaction" de la Réserve fédérale américaine (Fed), a expliqué Ricardo Evangelista, analyste d'Activtrades.

Cependant, la faible réaction du dollar reflète "une certaine écoute du marché puisque les responsables de la Banque centrale américaine ont décrit la flambée des prix comme étant à la fois attendue et temporaire", a-t-il continué, ne voyant pas l'institution dévier de sa trajectoire accommodante pour le moment.

De son côté, le bitcoin souffrait au lendemain de l'annonce par Elon Musk, patron du fabricant de véhicules électriques Tesla, que son entreprise n'accepterait plus la cryptomonnnaie comme moyen de paiement.

Le bitcoin a même perdu temporairement jusqu'à 15% dans la nuit de mercredi 12 à jeudi 13 mai, tombant à 46.045,10 USD, une première depuis le 1er mars.

Il est ensuite un peu remonté, mais restait en net recul, s'échangeant à 47.985,95 USD vers 19h00 GMT, soit une chute de près de 12%.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

La gastronomie vietnamienne attire les touristes japonaises Le Vietnam est le seul pays choisi par les touristes japonaises pour sa bonne cuisine, selon une enquête sur l'opinion des voyageurs au Cambodge, au Laos, au Myanmar et au Vietnam, ciblant les Japonaises dans la vingtaine et la trentaine.