21/09/2015 14:32
Le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, a visité Parchin, l'un des sites militaires les plus sensibles d'Iran, au cours de sa visite dans le pays, a annoncé l'AIEA le 20 septembre.

>>L'Iran annonce la découverte d'une importante réserve d'uranium

Parchin est considéré comme l'un des points les plus importants et sensibles de l'enquête de l'AIEA sur le programme nucléaire iranien, et l'agence a indiqué qu'elle souhaitait avoir pleinement accès au site, notamment pour y collecter des échantillons.

Yukiya Amano (gauche) et le président iranien Hassan Rohani (droite), le 20 septembre à Téhéran. Photo : AFP/VNA/CVN


"Dans le cadre de la mise en œuvre de la Feuille de route, le Directeur général Yukiya Amano a visité le site de Parchin avec le chef du département des garanties, Tero Varjoranta", a annoncé l'AIEA.

Le communiqué n'a toutefois pas donné plus de détails.

M. Amano a aussi rencontré dimanche 20 septembre le président iranien Hassan Rohani dans la capitale Téhéran ainsi que le président de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique Ali Akbar Salehi et le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

Le site militaire de Parchin est situé dans le Sud-Est de Téhéran. Des agences de renseignement occidentales prétendent que l'Iran aurait procédé en secret à des essais nucléaires à possible dimension militaire à Parchin. L'Iran a fermement réfuté ces accusations.

La visite de M. Amano à Téhéran est survenue alors que l'AIEA s'attache à mettre en œuvre un accord conclu à la mi-juillet entre l'Iran et les puissances mondiales pour résoudre le problème épineux du nucléaire iranien.

Aux termes de cet accord, l'Iran doit améliorer la transparence de son programme nucléaire et cesser certaines activités nucléaires en échange d'une levée des sanctions.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.