03/10/2018 11:31
Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a reçu, mardi 2 octobre à Hanoï, Anthony Tan, directeur exécutif et co-fondateur de Grab. Il a demandé à cette société de partage de voitures et de motos de s’inscrire auprès des services compétents pour être habilité à utiliser ses nouveaux modes de paiement et à élargir ses services logistiques au Vietnam.
>>Taxis technologiques et classiques, une concurrence accrue
>>GrabShare, une nouvelle solution pour éviter les embouteillages
>>FastGo, nouvelle concurrente de Grab sur le marché vietnamien

Le vice-Premier ministre vietnamien Vuong Dinh Huê (droite) et Anthony Tan, directeur exécutif et co-fondateur de la société Grab.
Photo: Duong Giang/VNA/CVN

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a affirmé que le gouvernement vietnamien soutenait les règlements de la loi sur le développement des transactions sans argent liquide.

Anthony Tan a annoncé que sa société a payé tous les impôts qu’elle doit à l’État vietnamien depuis que Grab est implanté sur le territoire. Il a également suggéré des mesures destinées à promouvoir les paiements n’utilisant pas d’argent liquide. La société a aussi proposé d’aider le Vietnam à mettre en place des dispositifs de paiement en ligne pour les services publics dans le cadre du projet d’e-gouvernement.

À ce jour, le Vietnam dispose de 78 organisations de crédit fournissant des services via l’Internet et a délivré la licence à 27 organisations fournissant des services de paiement par transactions sans argent liquide. Vuong Dinh Huê a indiqué que son gouvernement était favorable au paiement par transactions sans argent liquide.

Il a demandé à Grab de s’inscrire auprès des services compétents vietnamiens pour être habilité à utiliser ses nouveaux modes de paiement et à élargir ses services logistiques au Vietnam.

Fondée en 2012 par les Malaisiens Anthony Tan et Tan Hooi Ling et basée à Singapour, Grab entend renforcer sa domination en Asie du Sud-Est, ce que montre l'achat en mars dernier des parts de marchés d'Uber dans la région. L'opération attend toujours le feu vert des autorités antitrust compétentes.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.