25/12/2019 15:35
L'Association vietnamienne pour la protection de la nature et de l'environnement a récemment reconnu le diospyros decandra et le bombax ceiba de la pagode Dông Phuc (province de Quang Ninh, Nord) comme "Arbre du patrimoine du Vietnam". Le diospyros decandra de 900 ans, en particulier, a survécu à l’invasion mongole du quai de Bach Dang Giang sur la rivière Bach Dang.
>>Un nouvel arbre patrimoinial à Dak Lak
>>À Quang Ngai, deux banians reconnus "Arbres du patrimoine du Vietnam"

Le +diospyros decandra+ au pagode de Dông Phuc (province de Quang Ninh) a 900 ans.
Photo : CTV/CVN
En plus de ces deux arbres, le site de la pagode Dông Phuc, chef-lieu de Quang Yên abrite également deux erythrophleums fordiis vieux de 700 ans qui ont connu le champ de pieux de Bach Dang. Ces derniers constitueront l’une des destinations touristiques, culturelles et historiques importantes de la zone spéciale du parc national de Bach Dang.

On peut considérer que le diospyros decandra vieux de 900 ans est étroitement lié à l'histoire de la nation et au chef-lieu de Quang Yên. C’est un vestige de la pagode Dông Phuc et fait partie intégrante du patrimoine de Bach Dang Giang. Le vénérable Thich Thanh Lich, chef adjoint du Département de l'administration de l'Église bouddhiste du Vietnam de la province de Quang Ninh, bonze gérant la pagode Dông Phuc a déclaré: "Cette reconnaissance contribuera à la préservation de ces arbres précieux et encouragera la protection de l'environnement et la sauvegarde du patrimoine".

"À Quang Yên, deux +erythrophleums fordiis+ étaient déjà reconnus comme +arbres du patrimoine+, mais la reconnaissance de deux arbres supplémentaires dans l’enceinte de la pagode Dông Phuc apporte beaucoup de bonheur aux habitants locaux. Ils sont fiers de la longue histoire de la pagode et sont encore plus conscients de l’importance de la conservation et de la valorisation du patrimoine. Cette reconnaissance renforce l'amour des bouddhistes envers la patrie et leur permet de se sensibiliser à la protection de la nature et de l’environnement. Selon la philosophie du bouddhisme, chacun doit vivre en harmonie avec la nature afin d'atteindre le bonheur", partage le vénérable Thich Thanh Lich.

La pagode Dông Phuc est située à côté du quai Rung, à la jonction gauche de la rivière Bach Dang, maintenant située dans le quartier de Yên Giang (étant autrefois le village d'An Hung), chef-lieu de Quang Yên . Selon les informations inscrites sur les stèles de la pagode, cette dernière date de la dynastie des Ly (XIe siècle). En 1009, elle fût témoin de la bataille du général Trân Hung Dao (1228-1300) sur la rivière Bach Dang. Selon la légende, avec ses inférieurs, il y est venu pour prier pour le bien-être et la paix du peuple avant la bataille historique de Bach Dang en 1288. Sur son esplanade, l’armée aurait également prié après la bataille pour les soldats n’ayant pas survécu.

Huyên Trang/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous touristiques à Hôi An : les cafés-restaurants

Hô Chi Minh-Ville, destination préférée des touristes vietnamiens Dans le classement des principales destinations des touristes vietnamiens en 2019 publié par Agoda, important site international de réservation d'hôtels, Hô Chi Minh-Ville arrive en tête.