02/02/2021 22:02
L'intrusion saline grave devrait se produire dans le delta du Mékong du 8 au 16 février, coïncidant avec les vacances du Têt (Nouvel An lunaire), car les centrales hydroélectriques chinoises ont réduit leurs rejets d'eau, ce qui affectent les écoulements en aval du fleuve du Mékong, ont déclaré des experts.

>>Delta du Mékong : le niveau de salinité au plus haut niveau en février et mars
>>Chercher à faire face aux risques de sécheresse et d'intrusion d'eau salée
>>Cà Mau dépensera 827 millions d'USD dans la résilience climatique
 

Pénurie d'eau liée à l'intrusion saline dans le delta du Mékong.
Photo: VNA/CVN


Un représentant du ministère de l'Agriculture et du Développement rural a déclaré que les ressources en eau pendant la saison sèche 2020-2021 seront faibles et que la pire intrusion saline de l'histoire est prévue.

L'Institut de recherche sur les ressources en eau du Sud a recommandé aux localités du delta d'accorder l'attention voulue aux mesures de prévention des intrusions salines, telles que le fonctionnement rationnel des travaux d'irrigation et la réduction du drainage, indiquant que le stockage d'eau devrait être achevé avant le 7 février, car cela aidera à réduire les dommages lorsque les niveaux de salinité augmenteront pendant le Têt.

En réponse à l'intrusion saline, la province de Vinh Long prévoit de dépenser plus de 1,65 billion de dôngs (71,59 millions d'USD) pour soutenir la production locale pendant la saison sèche 2020-2021. Il a demandé au ministère de l'Agriculture et du Développement rural de fournir plus de 1,57 million de dôngs pour le dragage des canaux afin de créer des sources d'eau pour l'irrigation.

Pendant ce temps, les autorités de la province de Hâu Giang s'emploient à surveiller de près l'intrusion saline avant, pendant et après le Têt, à identifier des mesures opportunes pour soutenir les ménages confrontés à des pénuries d'eau et à fournir aux populations locales suffisamment d'informations pour qu'elles puissent réagir de manière appropriée.

La province de Tiên Giang, la localité la plus touchée par l'intrusion saline en 2020, a décidé de construire huit barrages sur ses canaux  à titre préventif. Cette mesure vise à assurer l'approvisionnement en eau de 120.250 ha de terres agricoles et de 1,1 million d'habitants des provinces de Tiên Giang et Long An. Leur construction sera achevée avant le Têt.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre