18/05/2021 17:38
Selon le plan national de développement des énergies renouvelables jusqu'en 2035, le potentiel d'exploitation de l'éolien de l'ensemble de la région devrait atteindre plus de 68.600 MW, et plus de 31.500 MW d'énergie solaire.
>>Investissement davantage pour l’énergie solaire
>>Avantages du Vietnam dans le développement de l'éolien offshore
>>Des experts impressionnés par la transition vers les énergies renouvelables au Vietnam

Installation de panneaux solaires sur les toits de maisons à la province de Long An. 
Photo : VNA/CVN

Le delta du Mékong deviendra l'un des centres d'énergie renouvelable du pays en enregistrant dans ce secteur un flux continue et croissant d’investissements domestique et étranger.

Fin avril 2021, sur un total de 12,25 milliards d'USD d'IDE investis au Vietnam, la province de Long An et la ville de Cân Tho représentaient 4,6 milliards d'USD, soit près de 37,6% du total. Particulièrement, la majorité de ces fonds se concentrent sur les projets énergétiques.

En mars dernier, la province de Long An a accordé la licence d'investissement pour les projets de centrales électriques au gaz naturel liquéfié (GNL) Long An I et II avec un capital d’investissement total de 3,1 milliards d'USD,  chacune d'une puissance de 1.500 MW.

En février, le projet de construction de la centrale thermique d'Ô Môn II a reçu la licence d’investissement délivrée par le Comité populaire de la ville de Cân Tho (delta du Mékong).

Investie par la coentreprise entre la Compagnie générale du commerce et de la construction (Vietracimex) du Vietnam et le groupe japonais Marubeni, représentant un capital d'investissement total de 1,3 milliard d'USD, cette centrale thermique verra le jour dans le Centre électrique d'Ô Môn de la commune de Phuoc Thoi, arrondissement d'Ô Môn, ville de Cân Tho. Sa capacité nominale est de 1.050 MW.

Avec ces deux projets, Long An et Cân Tho sont arrivées en tête des localités dans le pays en termes d’attraction des fonds d’IDE depuis janvier.

En octobre  2020, les autorités provinciales de Bac Liêu ont délivré la licence au plus grand projet d’IDE dans le delta du Mékong - la centrale électrique au gaz naturel liquéfié de Bac Liêu, d’un investissement total d’environ 4 milliards d'USD.
 
De riches potentiels en énergies renouvelables

Selon l'évaluation de la joint-venture de consultation Royal Haskoning DHV (Pays-Bas) et de l'Agence allemande pour la coopération internationale (GIZ), le potentiel d'exploitation de l'énergie solaire dans le delta du Mékong est énorme, cette région recevant en moyenne 2.200 à 2.500 heures d’ensoleillement/an avec une énergie solaire moyenne quotidienne de 4,3 à 4,9 KWh/m².

Vue d'un parc éolien de la province Bac Liêu.
Photo : VNA/CVN

En outre, ses zones côtières et îles d'une longueur d'environ 700 km ainsi que ses zones économiques marines exclusives s'étendant sur 360.000 km² avec des vents côtiers soufflant à 5,5-6 m/seconde à une altitude de 80 m devraient permettre un gros potentiel d'exploitation de l'éolien.

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, l'ensemble du pays manquera d'environ 6,6 milliards de kWh d'électricité en 2021; 11,8 milliards de kWh d'ici 2022 et un pic de plus de 13 milliards de kWh en 2023.

Pour compenser cet énorme déficit de production, on estime qu’il est nécessaire d’investir environ 130 milliards d'USD dans les projets énergétiques d'ici 2030. Avec une telle demande, le Vietnam, et le delta du Mékong en particulier, deviennent un marché attractif pour les investisseurs énergétiques.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
25 ans de coopération entre le Vietnam et Wallonie-Bruxelles : Amitié, Solidarité et progrès

Ka Lu, musée à ciel ouvert de la culture des Vân Kiêu Situé à 8 km à l’ouest du district de Dakrông, dans la province de Quang Tri, au Centre, le complexe de tourisme communautaire de Ka Lu attire les visiteurs avides de découvrir la culture traditionnelle et authentique de la minorité ethnique Vân Kiêu.