15/12/2020 18:29
Le delta du Mékong cherche actuellement à développer durablement sa région en se focalisant sur l’économie, la société et l’environnement afin d’améliorer l’attractivité des investissements étrangers. Pour ce faire, les investissements dans l’amélioration d’infrastructures s’annoncent indispensables pour favoriser le transport et la connectivité régionale, au service du renforcement de la production locale.

>>Rapport économique annuel du delta du Mékong en 2020
 

La construction d’autoroutes supplémentaires reliant les provinces du delta du Mékong recommandée pour le développement de cette région.


Lors de la conférence ayant eu pour thème "Rapport et consultations sur le plan de planification pour la période 2021-2030, vision 2050 dans la région du delta du Mékong", organisée récemment à Cân Tho, de nombreux scientifiques, experts, ainsi que des responsables de ministères centraux, des provinces du delta du Mékong ont convenu de l’importance de cette conférence permettant de donner des idées, des solutions et des orientations de développement pour toute la région.

Des tâches essentielles à assumer

Selon le ministre de la Planification et de l'Investissement, Nguyên Chi Dung, la planification de la région du delta du Mékong pour la période 2021-2030, avec une vision à l'horizon 2050, correspond à la première planification régionale à être mise en œuvre selon l'approche intégrée multidisciplinaire de la loi de planification.


Dans le processus d'élaboration du plan, le gouvernement a reçu la participation active des localités pendant toutes les phases du projet, du début jusqu’à aujourd’hui, notant avec pertinence que ces localités sont directement concernées par cette planification et qu’elles en sont les principaux bénéficiaires.

Ainsi, la participation des acteurs concernés s’est vite avérée essentielle pour que le plan directeur reflète correctement les besoins et les aspirations de la population et pour supprimer les goulots d'étranglement. Dès lors, le projet s’est orienté et s’oriente vers la consolidation d’un lien fort entre planification régionale et planification provinciale.

Les opinions des participants permettront audit ministère et à ses consultants d’achever le projet de planification, avant de demander des documents officiels des secteurs et localités concernés. Ensuite, les résultats et les documents provenant de ces consultations seront présentés au Premier ministre pour évaluation et ratification du projet, prévues en décembre 2020.

 

Un des modèles d’élevage de crevettes munis de hautes technologies dans la province de Kiên Giang.


Le ministre Nguyên Chi Dung a profité de la conférence pour faire état des nombreux défis auxquels la région du delta du Mékong est confrontée, en raison de l'impact du changement climatique, des activités en amont du delta, de l'exploitation et de l'utilisation intenses des ressources naturelles ou du déséquilibre écologique, entre autres. Le responsable politique a en même temps noté que le delta du Mékong présente des avantages et des opportunités de développement importants, grâce à sa position géographique stratégique au centre de l’Asie du Sud-Est qui peut permettre aux habitants et aux entreprises de de développer l'économie maritime, le commerce frontalier et le commerce international.

Selon M. Dung, les ressources humaines de cette région sont abondantes pour qu’on puisse élaborer des programmes de développement et d’amélioration qualitative des activités. L'agriculture régionale est réputée pour de nombreux produits échangés sur le marché mondial (les crevettes, le pangasius, les fruits et le riz), sans parler du potentiel des sources d'énergies renouvelables, notamment l'énergie solaire, éolienne et la biomasse.

Dès lors, la planification du delta du Mékong doit s'articuler autour du développement durable et sur son tryptique économie - société - environnement qui représente la perspective clé de la planification régionale et de la planification locale. En prenant le facteur humain comme élément central, cette planification deviendra la clé de la croissance et du développement, tout en s’adaptant au changement climatique. La planification doit en outre servir à promouvoir l'innovation et la créativité pour transformer des défis éventuels en opportunités.

Nguyên Thanh Binh, président du Comité populaire de la province d'An Giang, a réalisé que l’aménagement économique de la région exigeait que chaque province procède à la production de certaines marchandises, de spécialités qui correspondent aux conditions naturelles et au niveau de compétence de la main-d’œuvre de sa province.

La construction d’infrastructures est prioritaire

Par ailleurs, toujours selon M. Binh, le développement des infrastructures de transport pour le delta du Mékong doit être prioritaire pour créer un moteur de développement, notamment avec la construction d'une autoroute. En plus de la route à grande vitesse de Hô Chi Minh-Ville à Cân Tho et Cà Mau, il est conseillé d'envisager un investissement précoce dans une route à grande vitesse de Châu Dôc (An Giang) au quai Trân Dê (Soc Trang), afin de favoriser la liaison entre les provinces de An Giang, Kiên Giang, Hâu Giang et Cân Tho. En outre, il est nécessaire d’investir dans plus de routes clés le long de la côte du delta du Mékong pour promouvoir des industries importantes dans cette région dont la pêche et dans les énergies renouvelables, selon M. Binh.

Pham Thiên Nghia, vice-président du Comité populaire de la province de Dông Thap, a quant à lui proposé de diviser le delta du Mékong en catégories de zones conformes aux caractéristiques physiques des sols agricoles en matière de fertilité (salée, sucrée et saumâtre). Elle devra mettre l'accent sur chaque zone pour allouer l'espace de production de manière appropriée, se concentrer sur l'investissement dans des clusters, des chaînes et des centres modèles pour éviter des disputes entre les localités et leurs producteurs.

Concernant le développement agricole, le Dr. Vu Thanh Tu Anh, directeur de l'École de politique et de gestion (Université Fulbright au Vietnam), a déclaré que les localités du delta du Mékong doivent rapidement améliorer la qualité des produits agricoles au lieu de suivre la piste traditionnelle, se diversifier dans un marché difficile au lieu de se contenter d’un marché "facile". De cette façon, ces localités pourront atteindre une économie agricole moderne, remplaçant la production traditionnelle.

 

Texte et photos : Truong Giang/CVN




 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Quang Binh : 122 millions d'euros pour le Festival international des fleurs 2023 Le Festival international des fleurs 2023 aura lieu du 1er décembre 2023 au 31 mai 2024 dans la commune de Hai Ninh, district de Quang Ninh, province de Quang Binh (Centre), sur une superficie de 89 ha.