15/04/2021 14:00
Le Danemark a annoncé mercredi 14 avril qu'il allait définitivement arrêter d'administrer le vaccin contre le COVID-19 développé par AstraZeneca en raison d'un lien possible avec de rares cas de thrombose, une décision sans précédent dans le monde.
>>Washington prolonge la pause pour Johnson & Johnson, l'UE accélère avec Pfizer-BioNTech
>>Un 2e cas de thrombose probablement lié au vaccin d'AstraZeneca

Une fiole du vaccin d’AstraZeneca, le 25 février.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Sur la base des conclusions scientifiques, notre évaluation globale montre qu'il existe un risque réel d'effets secondaires graves associés à l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca contre le COVID-19. Nous avons donc décidé de retirer ce vaccin de notre campagne de vaccination", a déclaré Soren Brostrom, directeur général de l'Autorité danoise de la santé.

Dans un communiqué de presse publié mercredi 14 avril, l'organisation a aussi affirmé que la pandémie de COVID-19 étaient "actuellement sous contrôle" au Danemark, ajoutant que ce fait avait pesé dans la décision.

Le Danemark a d'abord suspendu l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca le 11 mars, invoquant des "effets secondaires très rares mais graves" signalés pendant le contrôle de l'innocuité du vaccin.

La décision prise ce mercredi par le Danemark d'abandonner le vaccin d'AstraZeneca est intervenue à la suite du récent verdict de l'Agence européenne des médicaments (AME), qui affirme que "les avantages du vaccin d'AstraZeneca contre le COVID-19 l'emportent toujours sur les risques pour les personnes qui le reçoivent".

L'Autorité danoise de la santé est d'accord avec les conclusions générales de l'AEM, a fait savoir M. Brostrom, ajoutant qu'"en plein milieu d'une épidémie, il a été difficile de décider de poursuivre notre campagne de vaccination sans un vaccin efficace et déjà disponible contre le COVID-19".

L'autorité a néanmoins pris note des autres commentaires de l'AEM, selon qui "l'utilisation du vaccin dans les campagnes de vaccination au niveau national devrait aussi tenir compte de la situation épidémiologique et de la disponibilité des vaccins dans chaque pays de manière individuelle".

"Nous sommes globalement d'accord avec l'évaluation de l'AEM concernant le vaccin d'AstraZeneca. C'est pourquoi il est important de souligner que c'est toujours un vaccin approuvé", a insisté M. Brostrom.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.