18/03/2019 08:50
Au moins 127 personnes ont trouvé la mort au Zimbabwe et au Mozambique voisin au cours du passage dévastateur du cyclone tropical Idai et beaucoup d'autres étaient portés disparus dimanche 17 mars dans ces deux pays d'Afrique australe ravagés par des inondations et des vents intenses.
>>Mozambique: le cyclone Idai a causé de gros dégâts dans la ville de Beira

Des écoliers et des membres du personnel de l'école Saint Charles Luanga marchent sur le site d'un glissement de terrain à Chimanimani, au Zimbabwe, le 17 mars. Photo: AFP/VNA/CVN

Le bilan au Mozambique est passé à 62 morts dans le centre du pays tandis que le Zimbabwe a annoncé la mort de 65 personnes dans l'Est du pays.

Le ministre mozambicain de l'Environnement, Celson Correia, a déclaré à l'AFP à Beira que "62 étaient morts" dans les districts de Bera et Dondo. "Nous aurons certainement un bilan plus élevé" après le passage du cyclone qui a frappé le pays jeudi 14 mars avant de toucher le Zimbabwe ensuite.

"Je pense qu'il s'agit de la plus grave catastrophe naturelle à frapper le Mozambique. Tout est détruit. Notre priorité est de sauver des vies humaines", a-t-il dit à l'aéroport de Beira qui a rouvert dimanche 17 mars après avoir été fermé en raison du cyclone.

Un député zimbabwéen du district de Chimanimani (Est) -le plus touché par la catastrophe-, Joshua Sacco, a déclaré qu'on était à la recherche de 65 personnes et que de nombreuses personnes étaient portées disparues après le passage de Idai qui a détruit des ponts et emporté des maisons.

Les sauveteurs ne peuvent parvenir dans les zones affectées. La météo a empêché les hélicoptères militaires d'aller au secours des sinistrés.

"Jusqu'à présent, 65 personnes ont perdu la vie", a déclaré le député à l'AFP au téléphone. "Il y a probablement 150 à 200 personnes portées disparues".

La majorité des disparus sont des fonctionnaires dont le complexe résidentiel a été complètement envahi par les eaux.

Selon l'ONU, plus de cent personnes sont portées disparues au Zimbabwe et près de 10.000 ont été affectées par le cyclone.

Le président zimbabwéen Emerson Mnangagwa a écourté un voyage à Abou Dhabi et a déclaré l'état de catastrophe naturelle.

Des dizaines de personnes sont toujours portées disparues dans le centre du Mozambique et l'est du Zimbabwe après le passage du cyclone accompagné de vents très forts, de pluies intenses et d'inondations.

Idai a continué à frapper le pays vendredi 15 mars, coupant un demi million d'habitants du port de Beira du reste du pays. L'aéroport de Beira a dû être brièvement fermé: la tour de contrôle et les équipements de navigation ont été partiellement détruits.


AFP/VNA/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.