07/04/2018 10:00
Avec plus de 100.000 représentants, les M’nông forment l’une des 54 ethnies du Vietnam. Ils vivent essentiellement dans les provinces de Dak Lak, Dak Nông, Lâm Dông (hauts plateaux du Centre) et Binh Phuoc (Sud). Cette ethnie minoritaire a conservé plusieurs traits culturels originaux dont le culte du feu de la nouvelle maison.
>>Les éléphants chez les M’Nông
>>Un potage original cuit dans les tiges de bambou des M’nông

Chaque fois qu’une famille construit une nouvelle maison et veut y emménager, elle doit organiser une cérémonie lors de laquelle elle allume un feu dans la cuisine, qui revêt une importance particulière chez les M’nông.

La cuisine est constituée d’un carré aux proportions équivalentes à celles de la maison et se trouve en règle générale en son centre ou à droite (en entrant dans la maison).

Avant ce premier feu, le propriétaire de l’habitation doit rendre culte aux ancêtres et aux esprits afin de demander leur autorisation à entrer dans sa nouvelle demeure. La plupart du temps, les notables du village participent à l’allumage et à l’entretien du brasier, celui-ci devant être maintenu pendant un jour et une nuit afin de chasser esprits malfaisants, bêtes féroces et malheurs.

Malgré les changements que connaît la société moderne, la cérémonie traditionnelle du premier feu semble encore très vivace chez les M’nông.
 
Texte et photos : Ly Mac/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.