05/10/2020 16:47
Lô Lô Chai est un hameau niché au pied du mont Rông, au-dessus duquel trône la tour au drapeau de Lung Cu, qui marque le point culminant de l’extrême Nord du Vietnam, dans la province septentrionale de Hà Giang.

>>Hà Giang, une beauté heureuse et exotique
>>Les Xuông, un groupe ethnique original à Hà Giang
>>Le marché montagnard de Hà Giang, un vrai régal pour les yeux
 

L'autel des ancêtres des Lô Lô, à Hà Giang. 


Lô Lô Chai abrite 105 familles, soit 500 âmes Lô Lô, qui préservent bien des traditions anciennes, dont le culte des ancêtres.

Si la quasi-totalité des familles vietnamiennes possèdent un autel des ancêtres, les Lô Lô ont ceci de particulier qu’ils vénèrent les leurs comme de véritables divinités. Aussi, tous les 24e et 25e jours du 7e mois lunaire, organisent-ils une cérémonie qui est leur dédiée pour s’attirer santé, prospérité et… climat clément.

C’est le chef de chaque lignée familiale qui accueille chez lui la cérémonie pour toute la lignée, mais la préparation est l’affaire de tous, et dure un an. Les offrandes indispensables sont un bœuf, un porc, un coq, du riz gluant, de l’alcool, de l’argent votif, une lampe à huile et une paire de tambours de bronze.

Ces tambours, un grand représentant le sexe féminin et un petit, le sexe masculin, sont un trésor de la communauté et ne sont utilisés que lors des grandes fêtes.


À moins qu’il soit lui-même chaman, le chef de lignée doit faire appel à un chaman attitré pour conduire la cérémonie. Il doit également inviter un musicien pour jouer des tambours et des jeunes hommes vêtus d’herbes et de feuilles pour interpréter la danse rituelle réservée à cette occasion.
 

Les femmes Lô Lô dansent lors des rites du culte des ancêtres.


En 2012, la cérémonie en l’honneur des ancêtres des Lô Lô de Lô Lô Chai et plus généralement de Lung Cu, la commune à laquelle ce village est rattaché, a été classée au patrimoine culturel immatériel national.

Dorénavant, son organisation deviendra l’affaire des autorités locales, comme nous l’explique Luong Triêu Luân, le président du Comité populaire communal.

"2020 est la deuxième année consécutive où nous organisons la fête traditionnelle des Lô Lô. Outre la cérémonie en l’honneur des ancêtres, nous présentons également des danses, des jeux traditionnels et les brocatelles locales. De nombreux touristes ont répondu présents, des Vietnamiens mais aussi des étrangers", indique-t-il.

Nguyên Thi Hà est venue de Hanoï. "C’est un vrai bonheur que de faire cette immersion totale dans la vie culturelle des Lô Lô. Le temps d’une fête peut nous apprendre beaucoup sur leurs singularités", nous dit-elle.

La fête est organisée à Lô Lô Chai, l’unique village de la province de Hà Giang à conserver presque à l’identique le mode de vie ancestral des Lô Lô, avec des maisons aux murs en terre battue et des métiers de tissage de brocatelles… L’endroit est situé sur le plateau calcaire de Dông Van, reconnu géoparc mondial par l’UNESCO.


Texte et photos : VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.