26/06/2016 20:02
Le culte dédié au génie de la forêt est un trait culturel original découlant des us et coutumes des ethnies minoritaires de la province de Lào Cai (Nord), et est lié étroitement à la protection des forêts. Grâce à quoi, les forêts vierges ​ont pu être sauvegardées au fil des siècles.
>>Les Khmers chiquent toujours du bétel
>>Propos sur la maison traditionnelle des Viêt
>>Plusieurs activités culturelles à la Fête de la tour Ponagar 2016

Le culte dédié au génie de la forêt des Dao de la commune de Thai Niên, district de Bao Thang, province de Lào Cai. Photo: NDEL/VNA/CVN

Le chef d’un village de la commune de Sin Cheng, district de Si Ma Cai, raconte que depuis la création du village, les Mông organisent chaque année, au 6e jour du 6e mois lunaire, le culte dédié au génie de la forêt pour solliciter​ une météo clémente et d’abondantes récoltes. Le vieux villageois Ly A De, de l’ethnie Mông, du hameau Ngai Phong Cho, commune Sin Cheng a dit que le culte du génie de la forêt est une caractéristique culturelle de l’ethnie Mông qui croit ​que le génie de la forêt protège la forêt et les habitants, favorise les affaires commerciales, apporte d’abondantes récoltes et une vie aisée….

Après trois jours de culte, les villageois se rassemblent à l’entrée du village, écoutent les vieillards, le chef du village, et les agents forestiers de la commune les informer des règlementations de protection et de reboisement, et s’engagent à ne pas brûler ou couper les arbres….

Pour les Dao rouge ​de la commune de Gia Phu, district de Bao Thang, la cérémonie de culte au génie de la forêt, qui se tient chaque année, au 7e mois lunaire, est imprégnée de croyances et vise à inculquer aux enfants le devoir de protéger les forêts et les sources​, et de solliciter d’abondantes récoltes….

Les cérémonies analogues chez les ethnies Phu La, Nung Din ou Hà Nhi… revêtent ainsi une signification éducative. Après ce culte, les villageois procèdent à la plantation de jeunes arbres en signe de reconnaissance envers le génie de la forêt et signent un engagement sur la protection des forêts et de l’environnement.

Pratiquant aussi le culte au génie de la forêt, l​es Hà Nhi d​e la commune de Y Ty, district de Bat Xat​, organisent ce rituel en janvier pour manifester la reconnaissance envers le génie de la forêt qui les protège, leur assure vie aisée et santé…

Les Hà Nhi croient que chaque plante est un bien du génie qui ne tolère aucun acte nuisible à son encontre, ​selon Ly Ho Suy, de l’ethnie Hà Nhi au hameau Choan Then, commune de Y Ty, district de Bat Sat. Si quelqu’un abat des arbres, il est banni par le génie de la forêt, par ses ancêtres, sa lignée. Durant les trois jours de la cérémonie, les villageois ne doivent pas sortir du village, abattre des arbres… Si quelqu’un enfreint ces interdictions, il lui faut acheter des porcs ou poulets… et préparer un repas pour présenter ses excuses au génie de la forêt.

"Le culte dédié au génie de la forêt des ethnies minoritaires de Lào Cai ​est un moyen ​efficace ​de protéger les forêts, la nature et la culture traditionnelle….", a affirmé Bùi Thi Tuyêt, chef du Service de la culture et de l’information du district de Bat Sat.
 
NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires prennent leur destin en main

Cao Bang travaille avec des experts du Réseau mondial des géoparcs Le Comité populaire de la province de Cao Bang au Nord a travaillé le 25 mai avec un groupe d’experts du Réseau mondial des géoparcs sur le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang, en vue de la réévaluation prochaine de ce géoparc.