02/11/2019 22:45
La province de Vinh Phuc (Nord) maintient sa croissance à l’exportation grâce aux efforts des entreprises locales pour accéder à de nouveaux marchés et optimiser les opportunités apportées par l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP).

>>Vinh Phuc - destination idéale pour les investisseurs étrangers
>>Vinh Phuc - physique de la province industrielle

 

Chaîne de production de l'entreprise Nissin Vietnam dans la province de Vinh Phuc.
Photo : Danh Lam/VNA/CVN 


Au cours des neuf premiers mois de cette année, le chiffre d’affaires à l'exportation du fabricant de freins Nissin Vietnam, implanté dans la commune de Quât Luu, district de Binh Xuân, a augmenté de plus de 25% par rapport à la même période de l'année précédente, grâce au CPTPP.

Cette année, outre les commandes de partenaires traditionnels tels que Nissin Kogyo Japan, Nissin Thailand et PT Chemco Indonesia, cette entreprise à participation japonaise est parvenue à exporter ses produits vers de nouveaux marchés, dont la Malaisie, le Brésil, les Philippines, les États-Unis et l'Inde.

À la fin du mois de septembre, elle avait expédié plus de 662 millions de produits, générant un chiffre d'affaires de près de 29 millions de dollars, soit une hausse de plus de 25% en glissement annuel.

Avec l’entrée en vigueur du CPTPP qui permet des incitations fiscales, Nissin Vietnam a actuellement davantage d’opportunités pour augmenter ses exportations vers les économies membres de l’accord tout en améliorant sa compétitivité.

La province de Vinh Phuc recense actuellement plus de 200 entreprises dont les produits sont exportés vers plus de 40 pays et territoires, principalement aux États-Unis, en Union européenne (UE), en Russie, aux pays membres de l'ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est), au Japon, en Chine, à Taïwan (Chine) et en République de Corée.

En 2018, le chiffre d’affaires total à l’exportation de Vinh Phuc a dépassé 2,2 milliards de dollars, avec des produits d’exportation majeure tels que motos et pièces détachées, composants électroniques, pièces détachées automobiles, thé, produits de textile et chaussures.

Depuis le début de cette année, les activités d'exportation dans la province ont  montré des signes positifs. La valeur des exportations des entreprises issues d’investissement direct étranger (IDE) s’est élevée à plus de 2,6 milliards de dollars, soit une hausse de 9% en variation annuelle. Pendant la même période, les entreprises issues d’investissement vietnamien ont atteint près de 40 milliards de dôngs d’exportations, soit l’équivalent de 1,73 million de dollars, en hausse de 47% en un an.

Une forte croissance a été enregistrée dans les industries de fabrication et d’assemblage de véhicules automobiles et de motos et dans les industries auxiliaires.

De nouvelles perspectives créées par le CPTPP 

 

Dans l'entreprise Honda Vietnam à Vinh Phuc. Photo : Danh Lam/VNA/CVN 


Des experts ont déclaré que le CPTPP apportait de nouvelles perspectives d’intégration et de développement aux exportateurs, tout en facilitant la consommation de leurs produits sur le marché domestique.

Pour aider les entreprises implantées dans la province à tirer le meilleur parti de cet accord, les autorités de Vinh Phuc intensifient la réforme administrative et favorisent l’application des avancées scientifiques et technologiques dans la production et le commerce.

En outre, elles aident les entreprises à améliorer leur compétitivité, à mettre en œuvre des activités de promotion du commerce, à rechercher des partenaires, à accéder à de nouveaux débouchés, à instaurer et développer leurs marques.

En avril dernier, le Comité populaire de la province de Vinh Phuc a publié un plan sur la mise en œuvre du CPTPP. Il a demandé aux services, organes, secteurs et aux comités populaires de ses villes et districts d’intensifier la communication et la vulgarisation du contenu de cet accord. Il a également appelé à accélérer la réforme administrative, en particulier les procédures relatives à l'investissement, à l’import-export et à la fiscalité.

Fin septembre 2019, les zones industrielles locales avaient attiré 343 projets, dont 283 projets d'IDE totalisant plus de 3,76 milliards de dollars.

Selon le conseil de gestion des zones industrielles de Vinh Phuc, au cours des neuf premiers mois 2019, les zones industrielles locales ont attiré 53 nouveaux projets d'IDE, cumulant 612,35 millions de dollars. Pendant la même période, les zones industrielles locales ont mobilisé plus de 2.600 milliards de dôngs de huit nouveaux projets nationaux, dont quatre déjà en cours, soit 190% de l'objectif fixé pour l'ensemble de l'année.

La République de Corée est actuellement le principal investisseur étranger en termes de nombre de projets et de capital. De nombreuses grandes entreprises sud-coréennes ainsi que des entreprises multinationales opèrent dans la province, dont Patron, Heasung Vina, Interflex, Bangjoo, Cammsys, Toyota, Honda et Sumitomo.

Le district de Binh Xuyên est la principale localité de la province en termes d'attraction d'investissements. Il abrite sept zones industrielles couvrant une superficie totale de près de 1.900 hectares, à savoir Binh Xuyên, Binh Xuyên II, Ba Thiên, Ba Thiên II, Thang Long-Vinh Phuc, Son Loi et Nam Binh Xuyên. Ces zones industrielles recensent environ 200 projets, principalement dans les secteurs du textile-habillement, des composants électroniques, de l’assemblage auto et moto, de la production de briques et d’acier. Ces projets emploient plus de 35.000 ouvriers.

Grâce aux efforts des autorités locales pour moderniser les infrastructures des zones industrielles, développer un bon réseau de transport, améliorer le climat des affaires et simplifier les procédures administratives, la province de Vinh Phuc est devenue de plus en plus attrayante aux yeux des investisseurs étrangers.

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.