08/03/2018 16:25
L'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) va permettre la poursuite du développement du Vietnam, renforcer son économie de marché, améliorer son environnement de l'investissement et la compétitivité de son économie.
>>Le Chili est prêt à la signature du CPTPP
>>Le CPTPP, moteur de connexion de l’Asie-Pacifique
>>Le Japon a adopté la signature du CPTPP

Le CPTPP créera l’un des plus grands blocs de libre-échange au monde, couvrant les trois continents : l’Asie, l’Amérique et l’Océanie.
Photo : VNA/CVN

Une fois entré en vigueur, le CPTPP sera un des plus importants accords de libre-échange au monde en créant une zone de libre-échange  représentant 13% du PIB mondial, soit environ 10 mille milliards de dollars.

Cet accord comporte notamment des engagements importants liés aux barrières non tarifaires, aux services, à l’investissement et à d’autres domaines. Le CPTPP établit des normes élevées dans de nombreux domaines, tels que le travail, l’environnement, les entreprises publiques, la propriété intellectuelle, l’économie numérique et la cybersécurité, normes jugées essentielles dans les traités commerciaux du XXIe siècle.

Par rapport à son "prédécesseur", l'Accord de partenariat transpacifique (TPP), le CPTPP maintient l’essentiel des clauses du texte original à l’exclusion de 22 d’entre elles touchant principalement aux problématiques de propriété intellectuelle, et ce afin d’assurer l’équilibre et la qualité du document dans le contexte de non participation de Washington.

Opportunités à saisir pour les entreprises

Selon Luong Hoang Thai, chef du Département des politiques de commerce multilatérales (ministère  de l’Industrie et du Commerce), le CPTPP pose des obligations et des normes concernant le transparence et propose  des mécanismes de résolution  des litiges.  À propos de l’ouverture du marché, les pays qui auront ratifié le CPTPP s’accordent pour supprimer  les taxes d’importation selon  la feuille de route préétablie  et pour libéraliser les services et l’investissement sur la base du respect des lois des pays hôtes. Ainsi, ce nouvel accord crée à la fois des opportunités commerciales aux entreprises et des bénéfices en faveur des consommateurs des pays visés.

Dans ce cadre, le gouvernement a demandé au ministère de l'Industrie et du Commerce ainsi qu’aux organes concernés de coopérer activement avec les pays signataires du TPP pour le rendre effectif aussitôt que possible. Pour cela le Vietnam doit respecter ses obligations. Le principal chantier pour se conformer aux dispositions du traité reste sur le plan de la légalité. Ainsi, après la signature du CPTPP jeudi 8 mars à Santiago de Chile, le texte sera soumis à l’Assemblée nationale pour ratification.


Le CPTPP oblige le Vietnam à créer un environnement de l’investissement plus transparent.
Photo : Quôc Hùng/VNA/CVN

D'après Luong Hoàng Thai, même sans les États-Unis, le CPTPP apportera de nombreux avantages aux participants.

Changement des perceptions des entreprises

Selon le représentant du ministère de l’Industrie et du Commerce, l’accord contribue à renforcer  les exportations vers les marchés importants comme le Japon, l’Australie, le Canada, la Mexique, mais aussi à attirer l’investissement étranger dans les secteurs où le Vietnam en a besoin. De plus, il oblige le Vietnam à ‘’réformer ses institutions et à créer un environnement de l’investissement plus transparent’’.

L'accord créera également une forte pression concurrentielle tant pour les entreprises que pour l'économie, condition d’une croissance plus durable. Cela demande aux entreprises vietnamiennes un changement de perception des affaires dans ce nouveau contexte.

De plus, les entreprises doivent trouver des solutions pour attirer des investissements directs étrangers au Vietnam et les utiliser efficacement en cherchant à bénéficier des avantages des éventuels transferts de technologies. Le CPTPP donne aux entreprises vietnamiennes l’occasion de participer à la chaîne d'approvisionnement global.
 

Vân Du/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.