22/03/2019 23:12
Une conférence intersectorielle concernant l’application de l’Accord global et progressiste de partenariat transpacifique (CPTPP) a eu lieu jeudi 21 mars à Cân Tho (Sud).
>>Un site d’internet sur le CPTPP, outil utile pour les entreprises et les habitants
>>CPTPP: un accord de nouvelle génération
>>CPTPP, nouvelle motivation pour le processus de réforme

Trân Tuân Anh lors de la conférence, le 21 mars à Cân Tho (Sud).
Photo: Hông Giang/VNA/CVN

La conférence a été présidée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, également vice-président du Comité intersectoriel de direction de l’intégration économique internationale. Elle a permis de mettre les autorités, les entreprises et les associations professionnelles de la région occidentale du Sud au courant du contenu de cet accord, ainsi que de leur donner des conseils pour l’appliquer et l’exploiter au mieux.

Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, le CPTPP pourrait aider le Vietnam à augmenter le PIB national de 1,32% d’ici 2035, et les exportations, de 4,04%. En matière sociale, il contribuerait à l’augmentation des offres d’emplois et à la réduction de la pauvreté. Des études de la Banque mondiale indiquent que d’ici 2030, l’accord pourrait aider à diminuer le nombre de personnes vivant au seuil de pauvreté de 5,5 dollars par jour de 600.000.

Lors de la conférence, le ministre Trân Tuân Anh a déclaré que le Vietnam modifierait des réglementations sur le commerce, les douanes, la propriété intellectuelle et l’emploi, afin de favoriser mieux le développement de l’économie de marché, d’améliorer la qualité des ressources humaines et le climat des affaires, afin de tenir ses engagements dans le cadre du CPTPP.

Le CPTPP a été signé en mars 2018 au Chili. Il est un accord de libre-échange réunissant 11 pays: Brunei, Australie, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour et Vietnam.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.