30/07/2020 16:31
La crise sanitaire et économique liée au nouveau coronavirus "engendre un flux exceptionnel de migrants économiques", a estimé mercredi 29 juillet le ministère italien de l'Intérieur dans un communiqué.
>>L'Ocean Viking va débarquer 180 migrants en Sicile, dans une joie douce-amère
>>État d'urgence sur l'Ocean Viking, en proie à des troubles sécuritaires

Des migrants, venus de Tunisie, arrivent à Lampedusa, le 29 juillet.
Photo : AFP/VNA/CVN


Nombre d'entre eux débarquent sur l'île touristique de Lampedusa, sous les yeux des baigneurs en vacances. "Les débarquements autonomes sur les côtes italiennes se sont plus que multipliés en très peu de temps", note le ministère, en faisant référence aux petits bateaux qui traversent la Méditerranée depuis les côtes d'Afrique du Nord sans être interceptés.

Près de la moitié des quelque 11.000 migrants qui ont débarqué en Italie la semaine dernière étaient partis de Tunisie, et la plupart d'entre eux étaient des citoyens tunisiens, selon les chiffres officiels. Les autres avaient embarqué, dans leur majorité, de Libye.

"L'UE doit se saisir de cette question immédiatement et opérer une répartition des nouveaux arrivants, en particulier durant cette phase de risque sanitaire élevé", a déclaré mercredi 29 juillet le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, sur son compte Facebook.

Plus de 300 personnes, essentiellement des Tunisiens, sont arrivées à Lampedusa au cours de la nuit de mardi à mercredi 29 juillet à bord de 13 embarcations, portant à plus de 1.000 le total des migrants dans le centre d'accueil dont la capacité théorique est de 95 personnes. Les gardes-côtes italiens ont par ailleurs annoncé mercredi avoir secouru une centaine de migrants en détresse sur un canot qui se dégonflait au large de la Libye, aucune autorité compétente n'ayant voulu intervenir.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Le secteur touristique se joint au combat contre le COVID-19 Vu la situation épidémique compliquée dans le monde ainsi qu’au Vietnam, le secteur touristique de la province de Thua Thiên-Huê (Centre) respecte bien les règles fixées dans le cadre de la lutte et la prévention du COVID-19.