30/05/2021 20:00
Cela fait maintenant plus d’un an que le monde doit vivre avec l’épidémie de COVID-19. Celle-ci a changé les habitudes des consommateurs. Aujourd’hui, c’est toujours la prudence qui est de mise.
>>Les achats en ligne toujours en vogue en temps de post-COVID

Dans le Centre commercial Vincom, rue Bà Triêu, à Hanoï, le 29 mai.
Photo : Mai Quynh/CVN

Il est peut-être l’heure de faire un premier bilan de la manière dont la pandémie de COVID-19 affecte les habitudes de consommateurs. Soulignons ici trois grandes tendances en cours.

La préférence pour l’épargne

La pandémie a créé un contexte d’incertitude fort pour tous les ménages. Personne ne sait quand cela prendra réellement fin et si chacun ne sera pas impacté négativement à son tour. C’est pour cela que le comportement économique massif est et reste l’épargne. Les gens préfèrent en effet s’abstenir de consommer et d’investir pour se prémunir en cas de nouvel épisode bouleversant.

Malgré une croissance parmi les plus élevées au monde, l’économie vietnamienne connaît également ce phénomène de la part de sa population. En outre, ce fait économique est renforcé par les périodes de distanciation sociale qui empêchent, de fait, les personnes de sortir et de dépenser leur argent.

Enfin, pour les personnes impactées économiquement par l’épidémie, l’épargne apparaît avant tout comme un acte de survie pour faire face aux futures dépenses nécessaires (scolarisation des enfants, dépenses de santé, etc.).

D’après Ngô Tri Long, ancien cadre du ministère des Finances, la situation économique difficile oblige les gens à mettre de côté : "C’est compréhensible car si l’on ne rationne pas les dépenses, on rencontrera sans doute des difficultés financières lorsque de nouveaux épisodes épidémiques apparaîtront", souligne-t-il.

L’avènement de l’e-commerce

Malgré tout, le commerce n’a pas arrêté de fonctionner et les gens continuent de faire des achats. Pour ce faire, une grande partie de la population opte aujourd’hui pour l’e-commerce à travers l’utilisation d’applications.

Ngô Minh Loan, domiciliée dans l’arrondissement de Thanh Xuân, fait ses courses moins régulièrement qu’avant pour acheter de la nourriture : "J’achète suffisamment de produits pour tout la famille pour plusieurs jours. La pandémie nous oblige à limiter les déplacements", partage-t-elle.

Lê Thi Mai, domiciliée à l’arrondissement de Câu Giây, a opté pour les achats en ligne : "Je ne fais maintenant que très rarement mes courses au supermarché ou au magasin. Comme mon enfant est encore petit, je recours plutôt à l’e-commerce. Il suffit de passer commande et les livreurs me rapportent les articles commandés rapidement", indique-t-elle.

Les mesures sanitaires restrictives et la nouvelle tendance à l'e-commerce font qu’aujourd’hui les grands centres commerciaux au Vietnam sont quasiment déserts. Les enseignes comme Indochina Plaza, Big C Thang Long, Vincom Center ont dû s’adapter et proposent aujourd’hui davantage leurs produits via l’e-commerce. Le nombre de livreurs à domicile a explosé, témoignant une nouvelle fois de la résilience de la population vietnamienne face aux crises.

L’achat de produits sains

Selon un sondage mené par Kantar, une entreprise basée au Royaume-Uni et spécialisée dans les études de marché et marketing, les consommateurs apportent de plus en plus d’importance à leur santé et à l’environnement. Le rapport souligne par exemple que 57% des consommateurs interrogés déclarent avoir arrêtés d’acheter des produits nuisibles à l’environnement et à la société dans son ensemble et 20% sont prêts à dépenser des grosses sommes pour les produits faisant du bien à la santé et à l’environnement.

Face à cette nouvelle tendance, l’économie s’est adaptée et on trouve davantage de produits, y compris au Vietnam, liés aux soins et à la protection de la santé. On peut citer par exemple tout ce qui a trait à la détoxication du corps, le renforcement et la résistance du système immunitaire. Il s’agit certainement d’un changement irréversible qui exprime une vraie attente des consommateurs pour des produits de qualité.
 
Huy Nhi - Mai Quynh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quang Ninh et Phuket discutent de la reprise du tourisme post-pandémique Une téléconférence s'est tenue le 22 septembre pour discuter de la coopération post-pandémique entre la province vietnamienne de Quang Ninh (Nord) et la ville thaïlandaise de Phuket, en particulier dans la réouverture des marchés touristiques.