20/07/2020 23:47
Cette année, la pandémie de COVID-19 entraînera une baisse des investissements dans la recherche et le développement (R&D) de la Thaïlande de 1,45% du produit intérieur brut (PIB) à 1,09%.
>>La Thaïlande approuve un programme de garantie des prix du riz 
>>La Thaïlande réforme la délivrance du permis de travail pour les étrangers
>>La Thaïlande prête 1,45 milliard de bahts au Myanmar pour développer le système électrique

Baisse des investissements dans la recherche et le développement (R&D) de la Thaïlande à cause de COVID-19.
Photo : CTV/CVN

L'investissement thailandaïs en R&D en 2019 était de 182 milliards de bahts, soit 1,11% du PIB, et ce chiffre pourrait atteindre 1,45% en 2020. Cependant, en raison de la pandémie, le Bureau national de l'enseignement supérieur, de la science, de la recherche et de la politique de l'innovation doit abaisser l'estimation à 166 milliards de bahts, soit 1,09% du PIB en 2020, et 195 milliards de bahts, soit 1,23% du PIB, en 2021.

Ce Bureau est convaincu que les investissements en R&D pourraient atteindre l'objectif de 2% du PIB en 2027.

Selon le Bureau, d'ici fin 2020, les secteurs attirant le plus les investissements seront l’agro-alimentaire (15,02 milliards de bahts), l'automobile (14,93 milliards de bahts) et le pétrole (10,67 milliards de bahts).

Quant aux investissements en R&D en 2019, 78% - 142,9 milliards de bahts - provenaient du secteur privé, et seulement 22% - 39,38 milliards de bahts - d'agences gouvernementales.

Environ 159.500 personnes travaillent dans la R&D, dont 67% (106.870 personnes) dans le secteur privé et 33% (52.637 personnes) dans le secteur public.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Promouvoir les points forts du tourisme à Hanoï La capitale continue de créer des produits touristiques attractifs, tout en améliorant la qualité de ses services afin d’anticiper ''la période dorée'' pour attirer les touristes, surtout à la fin de l'année.