06/07/2021 18:23
En raison de l’épidémie de COVID-19, le revenu moyen mensuel par habitant au Vietnam en 2020 a baissé de 1% par rapport à 2019, atteignant environ 4,2 millions de dông (plus de 190 USD), a déclaré Nguyên Trung Tiên, chef adjoint de l’Office général des statistiques (OGS), à la presse pour annoncer la situation de l'emploi au 2e trimestre de l’année.
>>Le chômage en baisse au premier semestre
>>Les mesures décisives pour faire face à la pandémie
>>Un bureau de service pour soutenir les femmes migrantes rapatriées

Des habitants font des procédures pour bénéficier des allocations chômage.
Photo : VNA/CVN

Il existe toujours un écart de niveau de vie entre les zones urbaines et rurales, entre les populations riches et pauvres, et entre les régions, a-t-il précisé, ajoutant que le revenu moyen par personne et par mois en 2020 dans les zones urbaines était encore 1,6 fois plus élevé que dans les zones rurales.

Pour la période 2016 – 2020, le revenu moyen mensuel par habitant avait augmenté de 8,2 %, a-t-il indiqué. Le nombre d'actifs au chômage au deuxième trimestre 2021 était de près de 1,2 million, soit une hausse de 87.100 par rapport au premier trimestre et une baisse de 82.100 par rapport à la même période de l'année dernière.

Par rapport à la même période l'année dernière, la population active a augmenté principalement dans les zones urbaines (+ un million) et  les travailleurs féminins (+ plus de 1,3 million de personnes). La 4e vague d’épidémie de COVID-19 a entraîné une augmentation du taux de sous-emploi des actifs dans les zones urbaines  par rapport aux zones rurales.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.