30/05/2019 19:51
Le coordinateur résident de l’ONU, Kamal Malhotra, a salué les efforts du Vietnam dans la mise en œuvre des objectifs et programmes de l’ONU, à une semaine de l’élection de cinq membres non permanents du Conseil de sécurité.

>>Un Américain souhaite voir le Vietnam redevenir membre du Conseil de sécurité de l’ONU
>>Le Vietnam "jouera un rôle constructif" au Conseil de sécurité de l’ONU
>>Le Vietnam consolide sa position au sein de l’ONU
 

Le coordinateur résident de l’ONU, Kamal Malhotra.
Photo : VNA/CVN


Le Vietnam était membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2008-2009 et jouait à ce titre un rôle très important, en apportant son soutien à une résolution sur les femmes, la paix et la sécurité.  


Le Vietnam renforce actuellement son rôle en participant aux forces de maintien de la paix de l’ONU. En 2018, le pays a pour la première fois envoyé 63 officiers rejoindre l’hôpital de campagne de niveau 2 au Soudan du Sud et s’être fermement engagé à continuer de participer davantage aux opérations de maintien de la paix.


Un pays qui a traversé une longue période de guerre et beaucoup souffert de la guerre, comme le Vietnam, mais qui est maintenant un pays impliqué dans la construction et le maintien de la paix, c’est vraiment une expérience très précieuse, a-t-il souligné à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA).


Le Vietnam était également membre du Conseil international des droits de l’homme pour la période 2014-2016. À la fin 2018, le Vietnam a été élu à la Commission de l’ONU pour le droit commercial international (CNUDCI).


Selon le coordinateur résident de l’ONU, il s’agit des preuves des efforts d’intégration internationale du Vietnam, en particulier dans le domaine du commerce, et de l’engagement du pays à appliquer le droit economique et commercial international.


Parallèlement à sa candidature candidature de membre non permanent du Conseil de sécurité pour le mandat 2020-2021, le Vietnam assumera également la présidence tournante de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN).


Selon le responsable onusien, ce sera une période importante mais pleine de difficultés pour le Vietnam, comme les difficultés sont nombreuses aux niveaux régional et mondial. 


Il a indiqué que le Vietnam devra non seulement montrer son rôle et sa capacité sur la scène internationale, mais aussi au niveau régional, en contribuant à relever les défis régionaux et internationaux.


Les dissensions existent encore, voire s’amplifient au sein du Conseil de sécurité de l’ONU. En outre, l’inquiétude grandit face aux menaces qui pèsent sur le multilatéralisme.


Le Vietnam est un pays membre de l’ONU qui défend de manière très active les relations multilatérales, s’est félicité le coordinateur résident de l’ONU.


Unique candidat de la région Asie-Pacifique pour un siège de membre non permanent u Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021, le pays devra obtenir deux tiers des voix exprimées pour gagner.


Selon lui, si le Vietnam est élu au Conseil de sécurité, les membres de l’ONU s’attendent à ce que le Vietnam joue un rôle plus important dans les ordres du jour du Conseil de sécurité, tels que la dénucléarisation de la péninsule coréenne ou le dossier du Myanmar.


Mais le Vietnam occupe également une position particulière, "unique" car très peu de pays sont à la fois membre du Conseil de sécurité et président d’une grande instance multilatérale comme l’ASEAN. Ce sera une grande opportunité pour le Vietnam.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.