09/10/2019 12:08
Le Conseil de sécurité de l'ONU doit se réunir à huis-clos mardi 8 octobre pour discuter du récent lancement de missile de Pyongyang.
 >>La République démocratique populaire de Corée tire un missile balistique
>>La RPDC tire des "projectiles" en direction de la mer

La réunion du Conseil de sécurité de l'ONU. Photo : Xinhua/VNA/CVN

"Nous allons nous rendre dans la salle de consultations et (...) nous informer de ce qui s'est passé", a déclaré aux journalistes l'ambassadeur sud-africain à l'ONU, Jerry Matjila, qui exerce la présidence tournante du Conseil de sécurité pour le mois d'octobre.

Certains membres du Conseil de sécurité souhaitent des conclusions, a fait savoir l'ambassadeur. Interrogé sur le type de conclusion que le conseil pourrait produire, M. Matjila a indiqué : "nous verrons ce qui est possible au fur et à mesure que se poursuivent les consultations".

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a tiré le 2 octobre un missile balistique au large de sa côte est. Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a exprimé sa préoccupation immédiatement après ce tir de missile.

"Le lancement d'un missile ballistique est une nouvelle violation des résolutions du Conseil de sécurité", a déclaré aux journalistes le porte-parole de M. Guterres, Stephane Dujarric, le 2 octobre.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !