13/05/2021 21:21
>>Abyei : le Vietnam soutient Soudan et Soudan du Sud pour une résolution pacifique
>>Le secrétaire général de l'ONU nomme Mehari Zewde Gebremariam commandant de la FISNUA

Le Conseil de sécurité de l'ONU a renouvelé mardi 11 mai le mandat de la force de maintien de la paix de l'organisation déployée à Abiyé (FISNUA), un territoire contesté par le Soudan et le Soudan du Sud, pour une durée de six mois, pour qu'il se termine le 15 novembre 2021. La résolution 2575, qui a obtenu le soutien unanime des 15 membres du Conseil de sécurité, exige également de reporter la modification du mandat de la mission de la force de maintien de la paix jusqu'au 15 novembre 2021. Le Conseil de sécurité avait modifié pour la première fois le mandat de la FISNUA en décembre 2011 pour y ajouter la mission de soutien à un mécanisme de vérification et de surveillance conjointes de la frontière au Soudan et au Soudan du Sud, qui avait obtenu l'indépendance vis-à-vis du premier en juillet 2011. Cette résolution stipule que la FISNUA doit maintenir le plafond des troupes autorisées à 3.550 personnes et celui de la police à 640 éléments. Elle demande également aux gouvernements soudanais et sud-soudanais de fournir tout leur soutien à la FISNUA dans la mise en application de son mandat, notamment en matière de déploiement de son personnel, y compris la levée de tout obstacle empêchant la force de maintien de la paix de mener son travail de protéger les civils à Abiyé. La résolution réaffirme qu'Abiyé devrait être une zone démilitarisée, exempte de toute force militaire ainsi que d'éléments armés des communautés locales, à l'exception de la FISNUA et du service de la police d'Abiyé, exhortant les gouvernements soudanais et sud-soudanais ainsi que les communautés locales à adopter toutes les mesures nécessaires pour s'assurer que la démilitarisation soit effective.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.