15/06/2018 17:21

>>L'ONU espère des élections législatives exemptes d'actes de terreur et d'intimidation
>>Les violences en Irak ont tué 111 civils en janvier, selon l'ONU
>>Irak : l'ONU se félicite de la libération de Tal Afar

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté jeudi 14 juin à l'unanimité une résolution visant à prolonger le mandat de la Mission d'assistance des Nations unies pour l'Irak (MANUI) pour une durée de dix mois supplémentaires. En vertu de la Résolution 2421, le mandat de cette mission politique, qui doit expirer le 31 juillet, est prolongé jusqu'au 31 mai 2019. Créée en 2003 par la Résolution 1500 du Conseil de sécurité à la demande du gouvernement irakien, la MANUI a pour mandat d'aider et d'assister le gouvernement irakien sur un certain nombre de questions. La MANUI a notamment vocation à promouvoir un dialogue politique inclusif et un processus de réconciliation nationale, à aider à mettre en place un processus électoral et à organiser un recensement national, à faciliter le dialogue régional entre l'Irak et ses voisins, et à promouvoir la défense des droits de l'Homme et la réforme du système judiciaire. La résolution adoptée jeudi incorpore par ailleurs un certain nombre de nouveaux éléments. La promotion d'un dialogue politique inclusif et d'une réconciliation nationale devient notamment la principale priorité de la mission. Un nouveau texte a également été ajouté, confiant à la MANUI la responsabilité de soutenir et d'assister une équipe d'enquête visant à collecter et à conserver des preuves concernant tous les actes apparentés à des crimes de guerre, à des crimes contre l'humanité ou à un génocide commis par l'Etat islamique (EI) en Irak. Le rôle de la MANUI avait déjà été élargi par le passé, notamment par l'adoption de la Résolution 1770 en 2007.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante