21/07/2020 17:57
Le Conseil de sécurité des Nations unies a tenu lundi 20 juillet une visioconférence pour discuter de la situation en République de Chypre et des activités de la Force des Nations unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP).
>>Le Conseil de sécurité de l’ONU discute des violences sexuelles liées aux conflits
>>Le Vietnam souligne l’importance de la coopération pour les Grands Lacs

L'ambassadeur Dang Dinh Quy lors d'une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies, à New York. Photo : VNA/CVN

Prenant la parole à l’événement, l'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, a partagé des difficultés de la population chypriote dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Il a rappelé les principes au soutien de l'indépendance, de la souveraineté nationale et de l'intégrité territoriale de Chypre, tout en appelant les parties à renforcer la dialogue, afin de trouver des solutions globales au problème chypriote sur la base du droit international, de la Charte de l'ONU et des résolutions concernées du Conseil de sécurité.

Dang Dinh Quy a également salué le rôle intermédiaire du secrétaire général de l'ONU et proposé aux parties de respecter complètement et de favoriser les activités de l'UNFICYP.

Créée en 1964 selon la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU, l'UNFICYP a pour but d'empêcher les actes violant le cessez-le-feu

La Force des Nations unies chargée du maintien de la paix à Chypre est créée en 1964 dans un contexte de violence entre les communautés chypriote grecque et chypriote turque.

À la suite des événements de juillet et août 1974, les responsabilités de la mission sont élargies à la surveillance du cessez-le-feu et à la zone tampon séparant la Garde nationale de Chypre des forces turques et chypriotes turques.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Kiên Giang voit une augmentation des arrivées touristiques en juillet La province de Kiên Giang (Sud) a accueilli près d'un million de visiteurs en juillet, soit une augmentation de 75,3% par rapport au mois précédent.