13/07/2018 08:57
>>Nouveau gouvernement haïtien validé par le vote du parlement
>>Haïti : l'ancien président René Préval aura des funérailles nationales

Le Conseil de sécurité des Nations unies a fermement condamné jeudi 12 juillet les récentes violences à Haïti et a appelé au calme et à la retenue. Les membres du conseil ont mentionné le droit de réunion pacifique et condamné tous les actes de violence et attaques à l'encontre de civils, qui ont provoqué plusieurs morts, a indiqué le conseil dans un communiqué. Ils ont demandé la cessation immédiate de toutes les formes de violence et recommandé que les auteurs des crimes soient tenus responsables. Les membres du conseil ont appelé l'ensemble des parties à Haïti à rester calmes, à faire preuve de retenue, et à éviter les actes qui pourraient contribuer à l'instabilité. Ils ont souligné l'importance du respect de l'État de droit, de l'ordre démocratique et de ne pas céder à la violence ou aux activités criminelles, poursuit le communiqué. Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur soutien au gouvernement haïtien et l'ont exhorté à œuvrer avec les principales parties prenantes pour restaurer l'ordre dans les meilleurs délais, assurer la sécurité des personnes et des biens, et relever les défis auquel le pays est confronté, selon le communiqué. Des projets visant à faire augmenter les prix des carburants ont provoqué de violentes manifestations à Haïti, ces derniers jours. Bien que les projets d'augmentation des prix aient été abandonnés, les manifestations ont continué et sont assorties désormais d'exigences politiques.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.