17/07/2021 19:36
Le Conseil de défense et de sécurité du Vietnam pour le mandat 2016-2021 a tenu le 17 juillet sa 3e réunion sous la direction du président de la République, Nguyên Xuân Phuc, membre du politburo du Parti communiste et chef du Conseil.
>>Mandat 2016-2021 : le président réalise efficacement ses devoirs et pouvoirs
>>La Commission militaire centrale pour le mandat 2020-2025 se réunit

Le président Nguyên Xuân Phuc (debout) dirige le 17 juillet la 3e réunion du Conseil de défense et de sécurité.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Lors de la réunion, le rapport de la Résolution de l'Assemblée nationale sur la libération de plusieurs membres du Conseil de leurs fonctions et l'amélioration de la structure du Conseil a été analysé, ainsi que l'évaluation de ses activités au cours de la période 2016-2021, l'élaboration des projets de règlement opérationnel et de l'agenda des tâches clés, en plus de la mise en place d'un organe assistant le Conseil pour le mandat 2021-2026.

S'exprimant lors de l'événement, le chef de l'État a félicité les responsables approuvés par l'Assemblée nationale en tant que membres du Conseil national de défense et de sécurité pour la période 2016-2021.

Selon Nguyên Xuân Phuc, la 3e réunion du Conseil constitue l'étape de l'évaluation des activités menées ces cinq dernières années, ainsi que de l'identification des orientations et tâches clés du Conseil pour le prochain mandat, afin qu'il puisse travailler conformément à la Constitution et à la législation nationale.

Le président a proposé aux membres du Conseil d'échanger leurs points de vue sur les défis de sécurité traditionnels et émergents, en particulier la pandémie de COVID-19 qui menace la vie des citoyens. Malgré les efforts du gouvernement, l'épidémie continue d'évoluer de manière compliquée, a-t-il reconnu, soulignant le rôle important de l'armée, de la police et des organes des relations extérieures dans cette lutte sanitaire.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.