16/01/2020 21:23
Le 2e Congrès national des ethnies minoritaires du Vietnam se tiendra du 17 au 19 avril au Centre national des conférences My Dinh à Hanoï, réunissant environ 1.600 délégués.

>>Pour améliorer les revenus des ethnies minoritaires
>>Stratégie de développement pour les zones montagnes 2021-2030
 

Le Vietnam compte 54 groupes ethniques dont 53 ethnies minoritaires. 
                                                                                                Photo : CTV/CVN


Le 2e Congrès national des ethnies minoritaires du Vietnam vise à affirmer et à reconnaître la grande contribution des minorités ethniques à la réduction de la pauvreté, à la construction de la Nouvelle ruralité, au développement des infrastructures, à la mise en œuvre des politiques ethniques, au processus de l'édification et de la protection de la Patrie, et à l'intégration internationale.

Ce congrès contribue à créer un climat d'enthousiasme au sein de la population ethnique, à resserrer les sentiments et l'attachement entre le Parti, les autorités et la population, ainsi qu'à créer un plus grand consensus et une profonde solidarité au sein des communautés ethniques.

De nombreuses activités sont prévues dans le cadre du congrès, notamment une exposition de photos, une présentation de produits culturels, un spectacle intitulé "L'âme du Vietnam s’orientant vers le patrimoine culturel mondial".

Le Vietnam compte 54 groupes ethniques dont 53 ethnies minoritaires. Avec 14,6 millions de personnes, les ethnies minoritaires représentent 14% de la population vietnamienne. Les ethnies minoritaires habitent essentiellement dans les régions montagneuses ou frontalières.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

COVID-19 : Quang Nam, une destination sûre et conviviale Jusqu'à présent, il n'y a eu aucun cas de COVID-19 dans la province centrale de Quang Nam. Par conséquent, toutes les activités touristiques dans cette locailité se déroulent toujours normalement. C’est ce qu’a déclaré mercredi 19 février le président du Comité populaire provincial Lê Tri Thanh.