02/05/2022 15:19
Le conflit en cours en Ukraine a entraîné une aggravation de la "triple crise alimentaire, énergétique et financière" en Afrique, a déclaré dimanche soir 1er mai à Dakar le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres.
>>La sécheresse menace de famine 20 millions de personnes
>>L'ONU appelle à plus de fonds pour aider les personnes déplacées au Mali
>>Conflit russo-ukrainien : chef de l'ONU appelle à agir pour atténuer l'impact mondial 

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, se préoccupe de l'aggravation de la crise alimentaire, énergétique et financière en Afrique.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

S'exprimant lors d'un point de presse conjoint avec le président sénégalais Macky Sall, Antonio Guterres a indiqué avoir mis en place un Groupe mondial de réponse pour contribuer à mobiliser les agences des Nations unies, des banques de développement et d'autres organisations internationales en vue d'atténuer les effets de la crise, notamment en Afrique.

M. Guterres a préconisé l'établissement d'"un flux régulier de denrées alimentaires et d'énergie" sur les marchés ouverts en levant toutes les restrictions inutiles à l'exportation, et d'un contrôle des prix des denrées alimentaires. "Il n'y aura pas de véritable solution aux problèmes de sécurité alimentaire sans réintégrer la production agricole de l'Ukraine, ainsi que la production alimentaire et d'engrais de la Russie et de la Biélorussie dans les marchés mondiaux", a-t-il indiqué.

Concernant la crise énergétique, le secrétaire général de l'ONU a souligné que les pays doivent "libérer les stocks stratégiques et les réserves supplémentaires pour les pays qui en ont besoin en accélérant" la promotion des énergies renouvelables.

"Les institutions financières internationales doivent de toute urgence mettre en place des mécanismes d'allégement de la dette en augmentant les liquidités ainsi que la marge de manœuvre budgétaire des pays en développement", a-t-il ajouté.

M. Guterres séjourne depuis samedi soir 30 avril à Dakar, première étape dans le cadre d'une "visite de solidarité pour le Ramadan" qui le conduira ensuite au Niger et au Nigeria.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Croisière sur la baie de Ha Long avec des étudiants francophones

Le Laos, l’une des destinations préférées des touristes vietnamiens Selon un rapport du ministère laotien de l’Information, de la Culture et du Tourisme, le nombre de visiteurs internationaux dans ce pays augmente à nouveau, après l'ouverture complète des frontières au Laos début mai.