13/11/2020 20:28
Treize prix ont été décernés lors de la cérémonie de remise des prix du concours d’écriture "Jeunes Reporters Francophones 2020", le 13 novembre à Hanoï. La cérémonie s’est déroulée sous le signe de la valorisation du français et de la créativité des jeunes pour traiter du thème du COVID-19.

>>Le concours "Jeunes reporters francophones 2020" décernera 13 prix
>>Règlement du concours "Jeunes Reporters Francophones 2020"
>>Élisez le meilleur article du concours «Jeunes Reporters Francophones 2020» 

Avec deux articles "Comment les vendeurs ambulants vivent-ils pendant la crise du COVID-19 ?" et "Qu’ont fait les jeunes Vietnamiens pendant le confinement ?", Man Khanh Ly, 19 ans, étudiante de l’Université de langues et d’études internationales (ULIS), relevant de l’Université nationale de Hanoï, est montée sur la première place du podium du concours "Jeunes Reporters Francophones 2020", organisé par le journal Le Courrier du Vietnam (CVN). La lauréate a reçu un ordinateur portable et un abonnement d’un an au CVN.

"Je suis très heureuse de recevoir le premier prix de ce concours. Pour le 1er article, j’ai choisi ce sujet parce que ma mère est aussi une vendeuse ambulante et je veux décrire des difficultés des vendeurs dans la période de COVID-19. Pour le 2e article, je parle des activités amusantes pendant le confinement", a exprimé Man Khanh Ly.

 

Le vice-directeur général de la VNA, Lê Quôc Minh (droite), et le représentant du BRAP-OIF, Chékou Oussouman, remettent des prix à Man Khanh Ly, lauréate du premier prix. Photo : Hoàng Hiêu/VNA/CVN


Le 2e prix a été offert à Nguyên Thi Ba Ninh, une free-lance pour son article "La menace des déchets plastiques après le COVID-19 pour l’environnement !" La jeune venue de la province de Hai Duong a reçu une tablette et un abonnement de 6 mois au CVN. Lê Thi Doàn Trang, encore une étudiante d’ULIS a remporté le 3e prix pour son excellent article "Des diplômés de la saison COVID-19 : une génération chancelante". Un smartphone et un abonnement de 6 mois au CVN lui ont été attribués.  

Le comité d’organisation a également remis, entre autres, un prix d’Étudiant talentueux, deux prix d’Encouragement, un prix du Public, un prix Dynamique et un prix pour un candidat Impressionnant. En outre, pour la 5e édition du concours, un prix du Groupe des ambassades, des délégations et des institutions francophones au Vietnam (GADIF), celui du Bureau de l'UNESCO au Vietnam, ceux des ambassades de Belgique et du Maroc ont été attribués aux meilleurs candidats. Au total, 13 prix ont été décernés aux lauréats.

"Ce concours démontre la bonne direction prise par le CVN, qui offre aux jeunes francophones une occasion d’exprimer en français leurs émotions, leurs visions sur la lutte contre la pandémie mondiale au Vietnam et dans le monde", a félicité Lê Quôc Minh, vice-directeur général de l’Agence Vietnamienne d’Information. "De plus, il contribue de renforcer les relations dans la communauté francophone au Vietnam",  a-t-il ajouté.

Le concours face à la pandémie de COVID-19

 

Au total, 13 prix sont offerts aux candidats. Photo : Hoàng Hiêu/VNA/CVN


Fin 2019, un virus mystérieux dénommé SRAS-CoV-2 a été détecté dans la ville de Wuhan, en Chine. Depuis, ce dangereux virus s’est propagé dans environ 200 pays. À la date du 1er novembre 2020,  plus de 46,4 millions de personnes ont été contaminées et 1,2 million de morts ont été enregistrés dans le monde.

Le COVID-19 a entraîné une crise sanitaire particulièrement grave, avec des impacts négatifs à tous les niveaux. Outre les importantes pertes humaines enregistrées, le coronavirus et les mesures visant à l’arrêter ont freiné l’économie mondiale et provoqué la fermeture d’innombrables entreprises ainsi qu’une augmentation importante du nombre de chômeurs. Les dégâts sont encore inestimables.

Au Vietnam, les deux premiers cas de COVID-19 ont été détectés le 23 janvier 2020. Depuis lors, le pays a mobilisé toutes ses ressources pour faire face à la propagation du virus. La méthode suivie au Vietnam est un modèle de réussite.

Face à cette situation, le CVN, le seul journal en langue française du Vietnam, relevant de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA), a lancé la 5e édition du concours d’écriture journalistique "Jeunes Reporters Francophones 2020" sur le thème très actuel : "Comment la pandémie de COVID-19 a-t-elle changé nos vies ?". "C’est un thème très séduisant en phase avec la problématique du moment, une grande question de santé. Effectivement, le choix de ce thème a été judicieux parce que cela permet aux lauréats d’exprimer et de traiter certains aspects du COVID que nous ne voyons pas", a souligné Chékou Oussouman, représentant pour l’Asie et le Pacifique de l’Organisation internationale de la Francophonie (BRAP-OIF).

 

Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2020" est couronné de succès.
Photo : Trân Truong/CVN


Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2020" s’adresse à tous les Vietnamiens et étrangers francophones âgés de 18 à 35 ans. Traitant d’un thème d’actualité, le concours a, cette année, pour but d’encourager les jeunes à exprimer leurs réflexions sur l’impact du COVID-19 au Vietnam et ailleurs, ainsi que les efforts et initiatives de toute la communauté dans la prévention et la lutte contre le coronavirus, tout en démontrant la vitalité de la langue française dans son expression et son vocabulaire, à travers leurs talents rédactionnel et d’illustration.

L’organisation du concours a été annoncée dans divers médias, universités vietnamiennes et étrangères. Les responsables du CVN se sont  même rendus dans les universités pour présenter le concours aux étudiants. "Grâce aux 4 précédentes éditions, nous avons acquis une grande expérience dans l’organisation du concours. Pourtant, cette année, à cause du COVID, nous avons rencontré pas mal de difficultés. Par exemple, nous n’avons pas pu lancer le concours à la date du 20 mars comme ce qui faisait d’habitude", a expliqué Doàn Thi Y Vi - rédactrice en chef adjointe du CVN.

La signature du Courrier du Vietnam

 

La rédactrice en chef du CVN, Nguyên Thu Hà, remet des cadeaux au représentant du BRAP-OIF, Chékou Oussouman. Photo : Trân Truong/CVN


Après deux mois de lancement, le concours a réussi à attirer 150 candidats pour un total de 121 articles. C’est un nombre record qui prouve l’entrain pour le thème choisi ainsi que le prestige du concours "Jeunes Reporters Francophones" au bout de 4 éditions.

Fait notable, six candidats étrangers venus de France, de Tunisie, du Cameroun, du Laos et du Cambodge ont également envoyé leurs articles. Le candidat ROS Sokvisuth, de nationalité cambodgienne, y a notamment mis beaucoup d’effort en proposant trois papiers pour le concours.

Les membres du jury ont débattu longuement pour pouvoir sélectionner les 20 meilleurs articles pour la finale. Ils ont apprécié la créativité des jeunes auteurs dans la recherche des sujets traités ainsi que leur niveau de français. Les critères d’appréciation des textes écrits par les jeunes candidats portaient autant sur la qualité rédactionnelle que sur le sujet choisi. "La crise est passée partout sur la planète. Tous les jeunes reporters s’intéressent à cette thématique. Tous les articles ont fait preuve de diversité, de créativité et de recherche. C’est très impressionnant et je trouve que c’est un thème bien choisi et un thème bien traité", a remarqué  S.E.M. Paul Jansen, ambassadeur de Belgique au Vietnam.

Ce concours est soutenu principalement par le Bureau régional Asie-Pacifique de l’Organisation internationale de la Francophonie et la VNA. Cette année, le concours a reçu un soutien record de la part des sponsors qui sont les ambassades, délégations ou institutions francophones et les entreprises au Vietnam. "La Délégation générale de Wallonie-Bruxelles à Hanoï souhaite toujours accompagner les partenaires vietnamiens dans la promotion du français, de l’apprentissage et de l’enseignement du français au Vietnam", a insisté Lê Tuyêt Nhung, chargée des projets culturels, du patrimoine et des actions avec la presse, de la Délégation générale Wallonie-Bruxelles au Vietnam. Et d’ajouter que "le CVN a très bien travaillé pour organiser le concours +Jeunes reporters francophones+. C’est une opportunité pour les jeunes francophones d’écrire des articles et de s’exprimer en français".


Vân Anh/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2020" couronné de succès

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.