07/10/2020 18:04
Le commerce mondial des marchandises devrait diminuer de 9,2% en 2020, puis augmenter de 7,2% pour cent en 2021, a annoncé mardi 6 octobre l'Organisation mondiale du commerce (OMC) dans ses prévisions révisées.
>>Commerce : les ministres du G20 s'engagent à soutenir la réforme de l'OMC
>>Le commerce mondial devrait s'en sortir mieux que prévu cette année, selon l'OMC

En avril, l'OMC avait prédit une baisse du volume du commerce mondial de marchandises pour 2020 entre 13% et 32%, du fait que la pandémie COVID-19 a perturbé l'activité économique et la vie normale dans le monde entier. 

Selon l'OMC, le commerce mondial pourrait réduire de 13% à 32% en 2020.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Le commerce mondial montre des signes de reprise par rapport à la forte baisse provoquée par la COVID-19", ont expliqué des économistes de l'OMC dans un communiqué, ajoutant que les bonnes performances commerciales enregistrées en juin et juillet "ont redonné quelques signes d'optimisme pour la croissance globale du commerce en 2020".

Inversement, la prévision pour l'année prochaine est plus pessimiste que l'estimation précédente indiquant une croissance de 21,3%, de sorte que le commerce des marchandises serait en 2021 bien en deçà de la tendance antérieure à la pandémie.

Le directeur général adjoint de l'OMC, Yi Xiaozhun, a déclaré lors d'une conférence de presse que l'impact commercial de la crise a été très différent selon les régions, avec des "baisses relativement modestes" en Asie et des "contractions plus fortes" en Europe et en Amérique du Nord. "La coopération internationale est essentielle, et l'OMC est l'enceinte idéale pour résoudre toutes les questions commerciales en suspens découlant de la crise", a-t-il ajouté. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.