27/07/2020 23:10
Les mesures visant à soutenir les membres de l'Organisation asiatique des Institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ASOSAI) dans la réponse au COVID-19 ont été discutées lors de la 55e session en ligne du Comité exécutif de l'ASOSAI le 27 juillet.
>>Ouverture de la 55e session en ligne du Comité exécutif de l'ASOSAI
>>Le Vietnam et la Belgique renforcent leur coopération dans l’audit
>>L’Audit d’État se prépare aux missions de l'an 2020

Dans son rapport, le Bureau national d'audit du Vietnam (SAV), président de l'ASOSAI pour 2018-2021, a déclaré que le monde traversait une crise sans précédent causée par la pandémie de COVID-19.

La 55e session en ligne du Comité exécutif de l'ASOSAI le 27 juillet.à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Le rôle des Institutions supérieures de contrôle des finances publiques pour aider les autorités, les entreprises et les personnes à faire face à la crise du COVID-19 est désormais plus important que jamais, a noté le SAV, ajoutant qu'en fonction de la situation dans chaque pays, les institutions supérieures de contrôle élaboreront de manière proactive des solutions appropriées pour assurer une réponse rapide à la pandémie qui reste complexe à l'heure actuelle et qui devrait persister.

Le SAV a cité un rapport récent sur le site Web du XXIIIe Congrès international des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (INCOSAI), affirmant que les agences supérieures de contrôle du monde entier contrôlaient les dépenses publiques relatives à la mise en œuvre des mesures anti-coronavirus et à l'achat de denrées alimentaires et de biens essentiels pour activités sociales. Ils ont également évalué les mécanismes et politiques de relance budgétaire.

Bien qu’il faille un certain temps pour procéder à une évaluation qualitative de l’efficacité et de l’efficience des politiques publiques des gouvernements, de nombreuses instituts supérieures d’audit ont obtenu des premiers résultats encourageants, a noté le SAV. Le bureau a déclaré que face aux développements complexes du COVID-19, le SAV a pris des décisions opportunes pour assurer ses opérations normales afin de remplir le plan de cette année, notamment en réduisant les audits en face à face et en appliquant davantage la technologie aux activités d'audit. En particulier, le SAV a proposé à l'Assemblée nationale et au gouvernement d'élaborer un plan d'audit pour cette année qui correspond au contexte actuel et aide les ministères, les secteurs, les localités et les entreprises à surmonter la crise.

Le SAV s'est concentré sur l'évaluation de la gouvernance du budget de l'État pour 2020 et les mesures de soutien aux habitants et aux entreprises touchées, telles que la promotion du décaissement des investissements publics, l'allongement des délais de paiement des taxes foncières et des redevances d'utilisation des terres et la réduction de l'impôt sur les sociétés pour les petites entreprises. Il a également intensifié l'audit des programmes d'aide destinés aux groupes touchés, ainsi que l'achat de fournitures médicales pour la prévention et le contrôle du COVID-19.

Le SAV a suggéré à l'ASOSAI d'organiser un atelier pour partager les expériences, les bonnes pratiques et les solutions efficaces que les institutions supérieures de contrôle mondiales ont mis en œuvre afin de clarifier davantage leur rôle dans la réponse au COVID-19, ainsi qu'aux problèmes urgents des pays et des régions.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Hô Chi Minh-Ville promeut le tourisme médical L’offre médicale et de bien-être est prise en haute considération dans les stratégies de développement du tourisme de la mégapole du Sud. Le nombre de visiteurs profitant d’un voyage pour se faire soigner en ville ne cesse de croître.