21/07/2020 22:27
Le Vietnam et la Chine ont défini des tâches majeures dans les temps à venir pour renforcer leur partenariat de coopération stratégique intégral de manière durable, lors de la 12e réunion du Comité de pilotage pour la coopération Vietnam - Chine tenue sous forme de téléconférence mardi 21 juillet.
>>Développement de la coopération entre le Vietnam et la Chine
>>Vietnam et Chine renforcent les échanges commerciaux de produits agricoles
>>Le Vietnam et la Chine s'efforcent de stimuler le commerce agricole

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères vietnamien Pham Binh Minh s'exprime lors de l'événement, le 21 juillet.
Photo : Lâm Khanh/VNA/CVN
 
La réunion était coprésidée par le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères vietnamien Pham Binh Minh et le conseiller d'État et ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi. Des représentants de nombreux ministères, agences et Comités populaires de Hanoï, de la ville de Hai Phong et de sept provinces frontalières du Nord ont également assisté à l'événement.

Les deux parties ont estimé que depuis la 11e réunion du comité en septembre 2018, les relations bilatérales ont maintenu leur dynamique de croissance positive intégrale.

Des contacts de haut niveau ont été maintenus de manière flexible, ont-ils déclaré, notant les entretiens téléphoniques et les échanges de lettres et de compliments entre le secrétaire général du Parti et président de la République, Nguyên Phu Trong, et son homologue chinois Xi Jinping.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a assisté à un certain nombre de forums économiques en Chine et s'est entretenu au téléphone avec le Premier ministre chinois Li Keqiang sur la coopération dans la lutte contre la pandémie de COVID-19.

La présidente de l'Assemblée nationale, Nguyên Thi Kim Ngân, a également effectué une visite officielle en Chine, ont-ils ajouté.

La coopération entre les ministères et les agences ainsi que les échanges entre les localités ont également été élargis.

Coopération économique

Le commerce bilatéral a augmenté de 4,5% au premier semestre de cette année malgré l'impact de la pandémie.

Les investissements chinois au Vietnam ont bondi en 2019 et la Chine se classe désormais septième sur 132 pays et territoires investissant au Vietnam.

Avant l'épidémie de COVID-19, la Chine était la plus grande source de touristes au Vietnam pendant de nombreuses années consécutives, tandis que le Vietnam figurait parmi les principaux pays de l'ASEAN avec un grand nombre de touristes visitant la Chine.

Les deux pays ont organisé de nombreuses activités pour marquer le 70e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques.

Ils ont cependant souligné des problèmes en suspens dans les relations bilatérales, tels que le déficit commercial du Vietnam avec la Chine, la lenteur des progrès de certains projets dont les investisseurs et entrepreneurs sont chinois, et la lenteur de la mise en œuvre des prêts préférentiels et de l’aide non remboursable de la Chine.

Compte tenu de cela, les deux parties sont convenues de promouvoir des visites de haut niveau lorsque la situation le permet, de maintenir le contact par le biais de formulaires appropriés face au développement complexe de la pandémie et d’intensifier la coopération entre les deux parties.

Les deux ministères des Affaires étrangères devraient jouer un rôle plus actif dans la coordination et le renforcement des relations bilatérales, tandis que les mécanismes de collaboration dans les domaines de la défense et de la sécurité nationales et de l'application des lois devraient être mis en œuvre plus efficacement, ont-ils suggéré.

Les deux parties ont partagé leur expérience et discuté de la coopération dans la lutte contre le COVID-19 ainsi que de la reprise des vols commerciaux, facilitant ainsi les voyages et les activités commerciales.

La 12e réunion du Comité de pilotage pour la coopération Vietnam - Chine en ligne se tient le 21 juillet. Photo : Lâm Khanh/VNA/CVN

Ils sont convenus de travailler pour renforcer la coopération en termes de commerce, d'investissement et de développement durable.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh ont demandé à la partie chinoise de faciliter les activités commerciales bilatérales, dont le commerce frontalier ; importer plus de produits vietnamiens, en particulier des produits agricoles ; et encourager les entreprises chinoises à accroître leurs investissements dans les secteurs de haute technologie et respectueux de l'environnement au Vietnam.

Il a également exhorté la Chine à orienter la solution approfondie des problèmes existants dans un certain nombre de projets de coopération.

Wang Yi a affirmé qu'il pousserait les organes directeurs de la Chine à examiner activement les propositions du Vietnam.

Les deux parties sont également convenues d'une coopération plus étroite dans les domaines de la science et de la technologie, de la protection de l'environnement, des transports, de l'agriculture, des soins de santé, de la culture, de l'éducation, du tourisme et des échanges entre les deux peuples, et de se soutenir mutuellement dans les forums multilatéraux.

Discussions en questions sur les frontières

En ce qui concerne les frontières terrestres, les deux parties ont déclaré que la gestion des frontières, des bornes frontières et des portes frontalières avait été bien mise en œuvre, tandis que les activités économiques transfrontalières avaient été promues malgré les développements compliqués de la pandémie de COVID-19.

Ils sont convenus de renforcer la coordination dans la gestion et la protection des frontières, de respecter strictement les dispositions des trois documents juridiques sur les frontières terrestres et les accords connexes.

Pour les questions liées à la mer, les deux parties ont reconnu les résultats des dix négociations sur la délimitation maritime et la coopération commune au développement en mer menées à la suite de la 11e réunion du Comité de pilotage pour la coopération Vietnam - Chine ; et les fruits de la coopération dans des domaines moins sensibles en mer.

Ils ont engagé une discussion franche sur la situation récente en mer et leurs différences concernant les questions liées à la mer.

Pham Binh Minh a récemment exprimé sa préoccupation concernant les développements complexes en mer Orientale et a proposé que les deux parties contrôlent bien les différends en mer, s'abstiennent de prendre des mesures qui compliquent la situation et prolongent les différends et maintiennent la paix et la stabilité dans les eaux. Il a demandé à la partie chinoise de respecter les droits et intérêts légitimes pertinents du Vietnam.

Les deux parties se sont engagées à respecter la perception commune de haut niveau et l'accord Vietnam - Chine sur les principes de base guidant le règlement des problèmes liés à la mer, se conformer aux lois internationales, en particulier à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS 1982), promouvoir des mécanismes de négociation axés sur les résultats sur les questions maritimes; mettre pleinement et efficacement en œuvre la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et intensifier les négociations sur un code de conduite en Mer Orientale (COC) pour des résultats substantiels.

Ils sont également convenus d’échanger une liste de questions qui doivent être traitées par la coordination des deux parties dans un délai qui suivra la réunion.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Will Phap, le vlogger français à Hanoï

Hanoï : 1,2 million de touristes en juillet Selon le Service du tourisme de Hanoï, la ville a attiré en juillet près d’1,2 million de visiteurs, soit une hausse de 51,2% par rapport au mois précédent.