24/04/2020 00:12
Le ministère vietnamien des Affaires étrangères a déclaré jeudi 23 avril que l’indice mondial de la liberté de la presse 2019 de Reporters sans frontières (RSF) qui classe le Vietnam à la 176e place sur 180 pays est indigne de confiance et peu convaincant.
>>Engagement du Vietnam dans la mise en œuvre de l'Agenda 2030
>>Les agissements chinois en Mer Orientale contreviennent au droit international

Le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères Ngô Toàn Thang, le 23 avril à Hanoï. Photo : Lâm Khanh/VNA/CVN

Lors de la conférence de presse régulière du ministère des Affaires étrangères à Hanoï, son porte-parole adjoint Ngô Toàn Thang a indiqué que ce n’était pas la première fois que Reporters sans frontières (RSF) publiait des rapports basés sur des informations mensongères, sans fondement et mal intentionnées.

Les classements sont basés sur ses propres critères sans comprendre les circonstances et les conditions dans chaque pays, a-t-il souligné.

Au Vietnam, le droit à la liberté d’expression et de la presse sont stipulés dans la Constitution de 2013 et les lois pertinentes. Les médias vietnamiens jouent un rôle important dans la protection des intérêts de la société et de la liberté du peuple, contribuant à la politique et à l’application des lois de l’État, a-t-il ajouté.

Les médias ont aidé à découvrir et à combattre la corruption et les phénomènes négatifs, ont rapidement couvert les problèmes urgents à travers le pays et ont notamment veillé à ce que des informations correctes concernant le COVID-19 parviennent au public.

Le public est en mesure d’accéder aux canaux des médias pour exercer leurs droits et exprimer leurs opinions concernant les politiques juridiques de l’État, a-t-il fait savoir.

Au cours des dernières années, la liberté de la presse et de l’information au Vietnam s’est clairement reflétée à travers le fort développement des médias sous diverses formes.

Le pays compte aujourd’hui près de 1.000 journaux imprimés et électroniques, plus de 90 stations de radio, environ 200 chaînes de télévision et des associations de presse. Ceux-ci utilisent également activement la technologie moderne pour fournir au public des informations complètes et en temps opportun.

Les correspondants et journalistes vietnamiens ont également reçu un soutien pour couvrir tous les aspects de la vie dans le pays. Ils sont également protégés par la loi et travaillent conformément à la loi, apportant une contribution responsable aux intérêts communs du pays et de la société, a-t-il encore indiqué.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Vietnam Airlines participe à l’accélération du tourisme au Nord-Est Jeudi 4 juin, Vietnam Airlines a coopéré avec l’Association vietnamienne du tourisme (VITA) pour lancer un programme de stimulation de la demande touristique pour le Nord-Est du pays.