28/08/2018 09:37
Le Cirque d'hiver, dont la matriarche Rosa Bouglione est morte dimanche 26 août à l'âge de 107 ans, est une institution parisienne des arts du spectacle vieille de plus de 160 ans.

Le Cirque d'Hiver à Paris, le 27 août. Photo: AFP/VNA/CVN

Inauguré par Louis-Napoléon Bonaparte en 1852, le Cirque Napoléon devient le Cirque d'hiver en 1873. Après avoir été transformé en cinéma au début du XXe siècle par Pathé, il redevient cirque et est modernisé dans les années 1920: Gaston Desprez, son propriétaire, construit des gradins en béton et une piscine sous la scène.

Endetté, il le vend en 1934 aux quatre frères Bouglione, descendants de gitans italiens montreurs d'ours: Alexandre, Joseph - mari de Rosa -, Firmin et Nicolas. Ils y mettent en scène des pantomimes grandioses (La perle du Bengale, La princesse saltimbanque, Les aventures de la princesse de Saba), qui sont repris lors de tournées nationales sous chapiteaux.

En 1955, le Cirque d'hiver accède à la renommée internationale en accueillant le tournage du film hollywoodien Trapèze, de Carol Reed. Le trapèze volant, discipline dans laquelle des acrobates se lancent de trapèze en trapèze en effectuant des figures de voltige au-dessus du vide, y a été inventé un siècle plus tôt par Toulousain Léotard, dit "l'artiste volant".

Le Cirque d'hiver devient en 1956 le plateau de l'émission La piste aux étoiles, diffusée jusqu'en 1978. À partir de 1999, la nouvelle génération des Bouglione instaure un souffle de nouveauté au Cirque d'hiver en produisant des spectacles comme Le Cirque, qui célèbre les 150 ans du monument, Voltige, Bravo ou encore Éclat. D'une capacité de 1.500 places autour d'une piste de 140 mètres carrés, le Cirque d'hiver accueille aussi des concerts et autres spectacles, ainsi que des réunions politiques. Les anciennes écuries et la ménagerie ont, elles, été reconverties en salles de réception.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.