22/06/2018 08:58
Au moins 25 personnes ont perdu la vie en raison d'une épidémie de choléra - la maladie d'origine hydrique - qui a éclaté le mois dernier dans l'État d'Adamawa, dans le Nord-Est du Nigeria, a indiqué jeudi 21 juin le gouvernement nigérian.
>>Nigéria : l'épidémie de choléra met en danger les femmes enceintes

Des femmes et des enfants du camp de déplacés de Muna, au Nigeria, collectent de l'eau d'un puits en 2016. 
Photo : AFP/VNA/CVN

Le gouvernement nigérian a déclaré que 12 nouveaux cas de choléra ont été enregistrés, ce qui porte le nombre total des cas enregistrés depuis mai à 1.349. Un communiqué officiel a identifié Mubi North, Mubi South, Maiha et Hong comme les zones qui, jusqu'ici, sont affectées par l'épidémie.

Avec un taux de mortalité de l'épidémie à 1,9 %, les données gouvernementales montrent que pour le moment, 549 cas et douze décès ont été signalés à Mubi North, 788 cas et douze décès à Mubi South, et que Maiha et Hong ont respectivement fait état de sept et cinq cas, sans aucun décès.

Plus tôt ce mois-ci, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé une vaste opération porte-à-porte de recherche de nouveaux cas, dans la ville de Mubi. Le choléra est une maladie extrêmement virulente qui peut provoquer, dans ses formes les plus sévères, une diarrhée aqueuse aiguë pouvant conduire à la mort par déshydratation sévère.

L'épidémie est fréquente au Nigeria en raison de la mauvaise qualité des systèmes d'approvisionnement en ressources en eau, en particulier dans les zones fortement peuplées. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.