26/11/2020 00:45
Le secrétaire général du Parti et président de la République, Nguyên Phu Trong, a présidé le 25 novembre à Hanoï une réunion du Comité permanent de la Direction nationale anti-corruption pour discuter d'un certain nombre d'affaires sous la direction du comité depuis sa 17e réunion, au cours de laquelle il a souligné que l'honneur est la chose la plus sacrée pour un officiel.
>>L’Assemblée nationale délibère sur la lutte anti-corruption
>>Les députés discutent en ligne de la lutte contre la criminalité et la corruption

Réunion du Comité permanent de la Direction nationale anti-corruption, le 25 novembre à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Le dirigeant s’est félicité des résultats positifs obtenus en 2020 qui ont permis de consolider la confiance de la population envers le Parti. Il a demandé d’accélérer les procédures des procès importants de 2020.

Il a salué l'étroite coordination et la détermination de l'inspection, des agences d'audit, des tribunaux, des agences de sécurité publique et des forces armées, ainsi que le haut niveau de consensus du public.

Il a souligné le besoin de plus d'efforts et d'une coordination plus étroite dans la tâche, en particulier à l'approche du XIIIe Congrès national du Parti.

Depuis la 17e session tenue le 15 janvier, malgré l’impact du COVID-19 et des catastrophes naturelles, la prévention et le contrôle de la corruption, y compris le règlement des affaires sous le contrôle du Comité, ont progressé.

Les agences concernées ont traité un total de 18 affaires et quatre afffaires plus petites.

Le Comité central du Parti, le Bureau politique, le Secrétariat et la Commission d'inspection ont sanctionné huit fonctionnaires, gérés par le Comité central du Parti.

Concernant les missions prioritaires de 2021, Nguyên Phu Trong a demandé de sanctionner sévèrement les coupables des grandes affaires de corruption.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !