25/07/2018 11:25
Le chef du bureau politique du Hamas, Ismaïl Haniyeh, a rencontré mardi 24 juillet le coordonnateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, pour discuter des moyens susceptibles d'améliorer la situation humanitaire dans la bande de Gaza.
>>Gaza: plus de 13.000 blessés par Israël, Guterres inquiet d'un risque de guerre
>>L'Autorité palestinienne rejette tout accord de paix américain excluant la question de Jérusalem

Le chef du bureau politique du Hamas, Ismaïl Haniyeh.
Photo: AFP/VNA/CVN
La rencontre a également porté sur la loi relative à l'État-nation récemment approuvée par Israël et les fréquents affrontements sur l'Esplanade des Mosquées, à Jérusalem, précise le communiqué diffusé par le bureau de M. Haniyeh. M. Haniyeh a demandé aux Nations unies d'intervenir immédiatement pour mettre un terme à ces politiques dangereuses.

Ils ont examiné les récentes coupes budgétaires et d'autres mesures de restriction prises à l'encontre de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), ainsi que leur impact humanitaire et politique sur la question des réfugiés. Il s'agit de la seconde rencontre entre MM. Haniyeh et Mladenov dans le courant du mois de juillet.

Au cours de ces dernières semaines, Israël a procédé à de multiples frappes aériennes et tirs d'artillerie dans la bande de Gaza. De leur côté, les factions palestiniennes ont lancé de nombreuses roquettes à destination du sud d'Israël.

Parallèlement, au moins 146 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes depuis le 30 mars, premier jour de la "grande marche du retour", le rassemblement palestinien.

Le rassemblement anti-israélien exige le retour des réfugiés palestiniens qui ont été contraints de quitter leurs domiciles lors de la guerre israélo-arabe de 1948 et la levée de l'embargo qu'Israël impose à Gaza depuis 2007.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.