08/09/2020 00:00
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a eu lundi 7 septembre un dialogue avec des groupes économiques et des entreprises japonaises désireux de renforcer leur présence au Vietnam.

S’exprimant lors de l’événement, le chef du gouvernement a exprimé sa satisfaction que 15 entreprises japonaises souhaitent accroître leurs investissements au Vietnam, ce qui constituera une source d’encouragement pour que le pays continue à améliorer son environnement des affaires  et crée des conditions favorables aux entreprises, y compris celles du Japon.

Le gouvernement vietnamien, les dirigeants des ministères, des agences et des localités, se tiendront aux côtés de la communauté des entreprises,
Photo : VNA/CVN
.
Selon le dirigeant vietnamien, l’Assemblée nationale du Vietnam a adopté la Loi sur l’investissement, la Loi sur les entreprises (amendée), la Loi sur le partenariat public-privé avec un certain nombre d’incitations. Il a souligné qu’avec une population de près de 100 millions d’habitants et faisant partie du bloc dynamique de 650 millions d’habitants de l’ASEAN, le Vietnam est assez grand pour les plans d’affaires et adapté à la restructuration, au déplacement des chaînes d’approvisionnement régionales et mondiales par les investisseurs étrangers, en particulier ceux du Japon. Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a indiqué qu’un groupe de travail chargé de promouvoir la coopération en matière d’investissement étranger, dirigé par un vice-Premier ministre, avait été créé afin de saisir les opportunités et de traiter les suggestions des principaux investisseurs. Il a également ordonné la reprise des vols commerciaux vers plusieurs destinations sûres, dont le Japon.

Le Vietnam invite toujours les entreprises japonaises à renforcer leurs investissements dans les infrastructures, l’énergie, la fabrication, l’agriculture high-tech, les technologies de l’information, le développement urbain intelligent, les services financiers et bancaires, les start-up basées sur l’innovation, ainsi que dans la participation à l’actionnarisation des entreprises publiques en tant que partenaires stratégiques, a-t-il plaidé. Le gouvernement vietnamien, les dirigeants des ministères, des agences et des localités se tiendront aux côtés de la communauté des entreprises, offriront tout le soutien possible aux opérations commerciales pourporter les relations Vietnam - Japon à une plus grande hauteur, a-t-il ajouté.

L’ambassadeur du Japon au Vietnam, Yamada Takio, a pour sa part déclaré qu’au cours des deux dernières décennies, l’économie vietnamienne s’est développée rapidement et les liens entre le Vietnam et le Japon se sont approfondis. Il a ajouté qu’alors  que les autres pays luttent contre la pandémie de Covid-19, le Vietnam s’est rapidement rétabli et a directement bénéficié de chaînes d’approvisionnement diversifiées dans le monde.

Selon le diplomate, nombre d’entreprises japonaises envisagent de déplacer leurs installations de production au Vietnam. Il a ainsi espéré que le Vietnam saisira cette opportunité. L’ambassadeur a également exprimé son soutien à la reprise des vols entre les deux pays, améliorant ainsi les décaissements pour les projets publics à l’heure actuelle, attirant davantage d’investisseurs étrangers au Vietnam et améliorant la notation de crédit du Vietnam. Il a affirmé que le Japon continuerait à aider ses entreprises à investir au Vietnam et à aider la nation de l’Asie du Sud-Est à développer son économie dans la nouvelle condition normale.

Les entreprises japonaises ont également évoqué des problèmes de coopération en matière d’investissement avec le Vietnam, tels que les ressources humaines, l’industrie de soutien, la recherche et le développement. Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé aux ministères, agences et localités de s’attaquer rapidement aux difficultés rencontrées par les entreprises et a promis tout le soutien possible aux activités des entreprises japonaises. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.