07/09/2018 21:48
Le chef du Comité des affaires religieuses du gouvernement, Vu Chiên Thang, a reçu le 7 septembre à Hanoï une délégation de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique du Vatican, dirigée par son préfet, le cardinal João Braz de Aviz.
>>Le sous-secrétaire du Vatican, Antoine Camilleri, se rend au Vietnam
>>Le Vietnam et le Vatican discutent de leurs relations
>>Trân Dai Quang rencontre le pape François

Le chef du Comité des affaires religieuses du gouvernement, Vu Chiên Thang (droite), et  le cardinal João Braz de Aviz, le 7 septembre à Hanoï.
Photo: Nguyên Dân/VNA/CVN

Durant sa visite au Vietnam du 2 au 7 septembre, le cardinal João Braz de Aviz a participé à l’Assemblée générale de la Conférence de l'ASEAN des instituts séculiers et rencontré certains ordres religieux et des prêtres issus des trois archidiocèses de Hô Chi Minh-Ville, Huê, Hanoï et le diocèse de Xuân Lôc.

Le cardinal João Braz de Aviz a indiqué que la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique était un organe du Vatican, avec la responsabilité de prendre soin de la vie de plus d’un million de prêtres dans le monde, y compris plus de 31.000 membres au Vietnam.

Lors de ses visites et activités au Vietnam, le cardinal João Braz de Aviz a rencontré environ 2.000 prêtres et évêques qui étaient proches les uns des autres. Cela montre la solidarité au sein de l’Église catholique, créant ainsi une voix commune dans le travail pastoral et les dialogues avec le gouvernement. En particulier, les liens entre l’Église catholique et le gouvernement se sont améliorés. De nombreux évêques accordent une attention particulière au gouvernement et ce dernier aide également les prêtres et les évêques à bien réaliser leurs tâches, a-t-il dit.

De son côté, Vu Chiên Thang a indiqué qu’au fil des années, les relations entre l'Église catholique du Vietnam et le gouvernement et les autorités se sont rétablies dans un esprit de partage, de dialogue et de recherche de similitudes pour développer l'Église, la société et le pays. Le Parti et l'État reconnaissent les contributions notables des religions, y compris celles de l'Église catholique du Vietnam, des prêtres, des dignitaires et des fidèles catholiques, au développement du pays.

Le chef du Comité des affaires religieuses du gouvernement a tenu en haute considération de nombreux ordres religieux et des prêtres pour leur implication active et efficace dans les activités de santé, d'éducation, de charité, et d’économie.

Il a déclaré que le gouvernement vietnamien préconisait de valoriser les ressources des religions, contribuant ainsi à l’édification de la société et du pays. L’application de la loi sur les croyances et les religions permettrait de rendre ces contributions plus actives, a-t-il affirmé. 

Vu Chiên Thang a souhaité qu’à son poste, le cardinal João Braz de Aviz appuiera le développement durable du Conseil épiscopal du Vietnam.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).