15/12/2018 16:00
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, "a pris note avec l'inquiétude" de l'adoption par le Parlement kosovar de trois avant-projets de loi visant à renforcer le rôle et la capacité des forces de sécurité du Kosovo, a déclaré vendredi 14 décembre un porte-parole de l'ONU.
>>Législatives au Kosovo : fragile avantage pour la vieille garde
>>Kosovo : sacrifice de moutons et offrandes pour fêter l'été

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le Kosovo a unilatéralement déclaré son indépendance de la Serbie en 2008, une proclamation rejetée toutefois par cette dernière, qui considère toujours celui-ci comme l'une des ses provinces.

Le secrétaire général souligne que "la résolution 1244 du Conseil de sécurité fournit un cadre légal à la présence des forces de sécurité internationales, la Force pour le Kosovo (KFOR), qui s'est vue confier la responsabilité d'assurer un environnement sûr au Kosovo", a déclaré Farhan Haq, porte-parole adjoint de l'ONU.

Le chef de l'ONU a appelé toutes les parties concernées à faire preuve de retenue et à s'abstenir de tout acte pouvant aggraver les tensions et entraîner un nouveau revers au dialogue sous les auspices de l'Union européenne visant à la normalisation des relations entre Belgrade et Pristina, a-t-il ajouté.

Vendredi matin 14 décembre, le gouvernement serbe a condamné la décision du Parlement kosovar de mettre en place "la soi-disant armée du Kosovo" et promis que Belgrade s'efforcerait de préserver la paix.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Festival de la rue des livres du Nouvel An lunaire 2019 Sur le thème "Couleur des livres", le Festival de la rue des livres du Nouvel An lunaire 2019 se tiendra du 2 au 8 février dans le 1er arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, le long de l'axe Mac Thi Buoi - Nguyên Huê - Ngô Duc Kê.