17/02/2020 16:44
Le chef de l'ONU, Antonio Guterres, a entamé dimanche 16 février une visite de trois jours au Pakistan, un pays qui accueille sur son territoire de nombreux réfugiés afghans qui ont fui la guerre et l'instabilité dans leur pays, selon le site de l'ONU.
>>La deuxième vie des entrepreneurs afghans réfugiés en Turquie
>>Le Pakistan et l'Afghanistan conviennent d'établir un mécanisme de dialogue bilatéral

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres (centre), rencontre des réfugiés afghans à Islamabad lors de sa visite officielle au Pakistan.
Photo : ONU/CVN

"J'ai acquis une énorme admiration pour le courage, la générosité, la résilience et la détermination des réfugiés afghans", a déclaré le chef de l'ONU, Antonio Guterres, aux réfugiés afghans à qui il a réservé sa première rencontre au Pakistan.

Après la Turquie, le Pakistan est le deuxième pays à accueillir le plus grand nombre de réfugiés au monde : 1,4 millions de personnes, selon l'Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR). "Et pendant des décennies, il a été le premier", a rappelé M. Guterres qui occupa, 10 années durant, les fonctions de haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés.

"Depuis 40 ans, malgré (ses) propres difficultés, le Pakistan abrite et protège les réfugiés afghans avec un soutien limité de la communauté internationale", a déclaré Antonio Guterres, lors d'une conférence de presse aux côtés du ministre pakistanais des affaires étrangères, Shah Mehmood Qureshi.

"On ne peut qu'imaginer à quel point le sort des Afghans serait pire et combien la région pourrait être encore plus instable, sans l'excellent exemple d'hospitalité et de compassion du Pakistan", a ajouté M. Guterres.

Le chef de l'ONU a dit suivre de près les importants efforts déployés pour ramener la paix en Afghanistan où il estime "essentiel de parvenir à un règlement global du conflit pour sauver des vies et faire progresser le développement durable".

Selon le chef de l'ONU, l'heure est venue de créer un "effet d'attraction" important en Afghanistan : "à travers la paix et la reconstruction, la création d'emplois, la création d'opportunités". M. Guterres a plaidé pour la mise en œuvre d'une feuille de route permettant un programme de retour échelonné des Afghans qui puisse réussir pleinement. Au total 90% des réfugiés afghans dans le monde vivent actuellement au Pakistan et en Iran, selon le HCR.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.