15/01/2016 11:32
Le 14 janvier, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné les assaillants qui ont tiré dans la foule et se sont fait exploser à Jakarta, la capitale indonésienne, ajoutant que ''rien ne peut justifier de tels actes de terrorisme.''
>>Un groupe lié à l'EI soupçonné d'avoir perpétré les attaques de Jakarta
>>Au moins quatre morts dans des attaques à Jakarta

Le matin du 14 janvier, des terroristes ont tiré sur des passants et se font fait exploser dans le centre de Jakarta, tuant sept personnes et en blessant vingt autres, selon la police indonésienne qui accuse le groupe État islamique (EI).

Lieux d'une explosion tenue le matin du 14 janvier à Jakarta.
Photo : AFP/VNA/CVN

M. Ban a présenté ses condoléances aux familles des victimes et a souhaité aux blessés un prompt rétablissement, selon le communiqué publié par le porte-parole du secrétaire général. ''Il a exprimé sa solidarité avec le gouvernement et le peuple indonésiens.'' "Il espère que les auteurs des attentats perpétrés aujourd'hui seront rapidement traduits en justice,'' poursuit le communiqué.

L'EI n'avait pas perpétré d'attentats terroristes en Asie du Sud-Est avant ceux d'aujourd'hui. La police de Jakarta estime que l'EI a changé de stratégie en créant des branches dans de nombreux pays, notamment dans la région de l'Asie du Sud-Est.

Les États-Unis dénoncent l'attentat

Une Indonésienne prie les victimes des attentats qui se tiennent le matin du 14 janvier à Jakarta. Photo : AFP/VNA/CVN

Les États-Unis condamnent fermement l'attentat terroriste perpétré à Jakarta, la capitale de l'Indonésie, qui a tué sept personnes et en a blessé vingt autres, a déclaré le 14 janvier le département d'État.

"Nous présentons nos condoléances aux familles des personnes tuées, et nous souhaitons un prompt et complet rétablissement à ceux qui ont été blessés", a dit le porte-parole du département d'État, John Kirby, dans un communiqué.

Cinq terroristes et deux civils - un Canadien et un Indonésien - ont trouvé la mort lors de l'attentat perpétré le 14 janvier dans le quartier commerçant de Jakarta. Le groupe extrémiste État islamique a revendiqué l'attentat.

"Nous sommes résolument aux côtés du peuple indonésien, contre le terrorisme et les idéologies extrémistes qui engendrent les violences terroristes", a dit M. Kirby.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Binh Thuân vise un tourisme durable En plus de déployer des mesures pour diversifier ses services touristiques, améliorer la qualité et promouvoir son image, la province de Binh Thuân (Centre) se concentre sur le renforcement de la coopération et de la connectivité dans le tourisme.