27/05/2022 15:03
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, condamne les derniers attentats dans la capitale afghane Kaboul, et dans la ville de Mazar-e-Charif (Nord), qui ont coûté la vie à de nombreux civils, a déclaré jeudi 26 mai son porte-parole Stéphane Dujarric.
>>Afghanistan : plusieurs morts et blessés après des explosions dans deux villes
>>Antonio Guterres appelle à lutter contre le terrorisme
 
Un blessé de l'attentat dans la ville de Mazar-e-Charif est traité à l'hôpital, le 26 mai.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Le secrétaire général présente ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Les attaques contre des civils et des objets civils, y compris des mosquées, sont strictement interdites par le droit humanitaire international", a dit le porte-parole dans une déclaration.

M. Guterres "réitère son appel à toutes les parties pour assurer la protection des civils, y compris des minorités ethniques et religieuses, ainsi que leur droit à pratiquer librement leur religion", poursuit le document.

Au moins 14 personnes ont été tuées et 32 autres blessées dans quatre explosions qui ont secoué mercredi 25 mai Kaboul et Mazar-e-Charif.

Dans la capitale, au moins cinq personnes ont été tuées et 17 autres blessées dans une explosion survenue lors de la prière du soir dans la mosquée Hazrat-e-Zekria.

Cet attentat a eu lieu environ une heure après qu'une triple explosion a frappé trois minibus à Mazar-e-Charif, tuant neuf personnes et en blessant 15 autres. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Croisière sur la baie de Ha Long avec des étudiants francophones

Le Laos, l’une des destinations préférées des touristes vietnamiens Selon un rapport du ministère laotien de l’Information, de la Culture et du Tourisme, le nombre de visiteurs internationaux dans ce pays augmente à nouveau, après l'ouverture complète des frontières au Laos début mai.