06/05/2022 15:45
Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a appelé jeudi 5 mai à mettre fin au "cycle de mort et de destruction" en Ukraine.
>>Le conflit en Ukraine a aggravé la triple crise de l'Afrique
>>Le président ukrainien et le chef de l'ONU discutent de l'évacuation de Marioupol
>>Antonio Guterres en visite en Ukraine

Antonio Guterres (centre), lors de la réunion au Conseil de sécurité, le 5 mai.
Photo : Xinhua/VNA/CVN
Informant le Conseil de sécurité de sa navette diplomatique de la semaine dernière en Russie et en Ukraine, il a assuré qu'il n'avait "pas mâché ses mots" lorsqu'il a parlé avec les présidents russe et ukrainien de mettre fin au conflit.

Celui-ci doit "prendre fin pour le bien des peuples de l'Ukraine, de la Russie et du monde entier (...) Le cycle de mort, de destruction, de dislocation et de perturbation doit cesser", a souligné M. Guterres.

Lors de sa rencontre avec le président russe Vladimir Poutine, il a dit avoir "insisté sur la nécessité de permettre l'accès humanitaire et l'évacuation des zones assiégées, y compris d'abord et avant tout Marioupol", appelant fortement à un couloir humanitaire sûr et efficace pour permettre l'évacuation des centaines de civils vivant depuis des semaines sous l'aciérie Azovstal à Marioupol, dans le Sud de l'Ukraine. Le secrétaire général de l'ONU s'est dit "heureux de faire état d'un certain succès" dans l'opération humanitaire des Nations unies et du Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

À ce jour, deux convois de passage sécurisés ont été menés avec succès. Lors de la première opération, conclue le 3 mai, 101 civils ont été évacués de l'usine Azovstal, ainsi que 59 autres d'une zone voisine. Lors de la deuxième opération, achevée mercredi soir, plus de 320 civils ont été évacués de Marioupol et de ses environs. Une troisième opération est en cours, a-t-il précisé.

Antonio Guterres a assuré que son organisation continuera à intensifier les opérations humanitaires pour sauver des vies et réduire les souffrances. Il a par ailleurs affirmé avoir parlé de la sécurité alimentaire mondiale lors de ses entretiens avec les deux dirigeants.

"Une solution significative à l'insécurité alimentaire mondiale nécessite la réintégration de la production agricole de l'Ukraine et de la production d'aliments et d'engrais de la Russie et du Bélarus dans les marchés mondiaux", a-t-il ajouté.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

La province de Bên Tre dispose d'un potentiel immense pour développer l’écotourisme La province de Bên Tre, bien connue sous le nom de "royaume des cocotiers", est située à l’une des embouchures du Mékong et au point de rencontre de quatre bras du fleuve.