07/01/2020 14:34
Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a appelé lundi 6 janvier les parties concernées à exercer un maximum de retenue pour mettre fin à l'escalade des tensions.
>>Wall Street rattrapée par les tensions au Moyen-Orient
>>Le chef de la diplomatie allemande met en garde contre une nouvelle escalade des tensions

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres. Photo : AFP/VNA/CVN
Mettant en garde que "les tensions géopolitiques sont à leur plus haut niveau ce siècle", le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a déclaré aux journalistes à New York qu'il était "en contact permanent" avec de hauts responsables du monde entier, et adressé un message simple et clair : "Arrêtez l'escalade, exercez la retenue maximum, relancez le dialogue et renouvelez la coopération internationale".

"La Nouvelle Année s'est ouverte sur un monde dans la tourmente. Nous vivons une époque dangereuse. Les tensions géopolitiques sont à leur niveau le plus haut depuis le début de ce siècle. De plus, cette turbulence est en pleine escalade. Même la non-prolifération nucléaire ne peut plus être tenue pour acquise", a déclaré le secrétaire général.

"Ce bouillonnement de tensions conduit toujours davantage de pays à prendre des décisions imprévues et aux conséquences imprévisibles et un risque profond d'erreur de calcul", a-t-il dit.

"Dans le même temps, nous observons des conflits commerciaux et technologiques qui fracturent les marchés mondiaux, sapent la croissance et accroissent les inégalités. Et pendant tout ce temps, notre planète est en flammes. La crise du climat continue de faire rage", a-t-il ajouté.

"Dans de nombreuses parties du monde, nous voyons des gens frustrés et mécontents. Nous observons une montée des troubles sociaux et de l'extrémisme, du nationalisme et de la radicalisation, avec une progression dangereuse du terrorisme, notamment en Afrique", a déclaré M. Guterres. "Cette situation ne peut pas durer", a-t-il estimé.

"N'oublions pas les terribles souffrances humaines causées par la guerre. Comme toujours, les gens ordinaires paient le prix le plus élevé. Il est de notre devoir commun de l'éviter", a fait valoir le secrétaire général de l'ONU.

Xinhua/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.