27/09/2021 11:13
Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, s'est exprimé dimanche 26 septembre à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination totale des armes nucléaires, déclarant que ces dernières doivent être éliminées du monde et qu'une nouvelle ère de dialogue, de confiance et de paix doit commencer.
>>Des rejets de fluide détectés sur le chantier de l'EPR de Flamanville
>>EDF et GE en discussions pour le rachat de la branche nucléaire du groupe américain
>>Nucléaire : le réacteur Iter accueille l'aimant le plus puissant du monde

Un essai nucléaire réalisé sur une île de Polynésie française en 1971.
Photo : ONU/CVN

La lutte contre la menace des armes nucléaires "est au cœur du travail des Nations unies depuis leur création", a affirmé le chef de l'ONU, Antonio Guterres.

En 1946, la toute première résolution de l'Assemblée générale visait à "éliminer des armements nationaux les armes atomiques et tous les autres armements majeurs adaptables à la destruction massive", a noté le secrétaire général.

Le chef de l'ONU a souligné que, bien que le nombre total d'armes nucléaires ait diminué depuis des décennies, quelque 14.000 sont stockées dans le monde, qui est confronté au "niveau le plus élevé de risque nucléaire" depuis près de quatre décennies.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Hô Chi Minh-Ville redémarre ses circuits fluviaux Les trajets fluviaux sur la rivière Saigon ont repris depuis quelques jours, permettant aux citadins de s’aérer l’esprit à la réserve de Cân Gio. Plusieurs autres itinéraires s’ouvriront dans les prochaines semaines.