09/02/2020 20:17

>>La peste fait 39 morts à Madagascar

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a appelé samedi 8 février à une intensification des efforts internationaux pour faire face à une invasion de criquets qui a touché de grandes parties du continent africain. "L'ONU a lancé un appel à l'aide urgent. Je demande à la communauté internationale de répondre avec rapidité et générosité pour assurer une réponse efficace et contrôler l'infestation tant que nous en avons encore la possibilité", a déclaré M. Guterres en marge de la 33e session ordinaire du Conseil exécutif de l'Union africaine dans la capitale éthiopienne Addis-Abeba. L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a révélé mardi 4 février que la région de la Corne de l'Afrique est la zone la plus touchée par les criquets pèlerins parmi les trois points chauds de l'activité acridienne menaçante au niveau mondial. Selon la FAO, les essaims croissants de criquets pèlerins en Éthiopie et en Somalie ont continué à migrer vers le Kenya, où ils se sont répandus dans 14 comtés du Nord, du Centre et du Sud-Ouest, se rapprochant à moins de 200 km du Nord-Est de l'Ouganda et du Sud-Est du Soudan du Sud. Le criquet pèlerin (Schistocerca gregaria), qui est considéré comme le plus dangereux des quelque douze espèces de criquets, constitue un danger majeur pour la sécurité alimentaire dans les zones désertiques de 20 pays, s'étendant de l'Afrique de l'Ouest jusqu'en Inde et couvrant près de 16 millions de kilomètres carrés, selon les Nations unies.


Xinhua/VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.