28/02/2018 17:24
Le président de la République, Trân Dai Quang, chef du Comité national de pilotage de la réforme judiciaire, a eu mercredi 28 février à Hanoï une séance de travail avec le bureau permanent dudit comité.

>>Le chef de l’État demande de dynamiser la réforme judiciaire
>>Trân Dai Quang préside la 4e session du Comité national de pilotage de la réforme judiciaire
 

Le président Trân Dai Quang (debout) travaille le 28 février avec le bureau permanent du Comité national de pilotage de la réforme judiciaire.
Photo : Nhan Sang/VNA/CVN


Le président Trân Dai Quang a hautement apprécié les résultats des activités du bureau en 2017, ce qui a aidé le Comité national de pilotage de la réforme judiciaire à accomplir son programme de travail défini. "Le Comité national de pilotage de la réforme judiciaire a des tâches très importantes dans l’esprit de la résolution N°49-NQ/TW du Bureau politique du Comité central du Parti communiste du Vietnam sur la stratégie de réforme judiciaire jusqu’à 2020", a-t-il souligné.

Et d'indiquer que la tâche de perfectionner le système juridique et d’édifier l’État de droit socialiste doit être poursuivie à des fins de complètement et de perfectionnement. "Il s’agit de la tâche commune de l’ensemble du Parti, du peuple et de l’Armée", a-t-il dit.

"C’est pourquoi, le bureau permanent du Comité national de pilotage de la réforme judiciaire doit proposer des préconisations et des solutions appropriées sur la réforme judiciaire, collaborer avec les services compétents de l’Assemblée nationale (AN) et du gouvernement pour demander à l’AN d’adopter les amendements et les complètements afin de perfectionner les projets de loi", a-t-il conclu.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.