21/09/2019 00:31
Le président de la République, Nguyên Phu Trong, a nommé six ambassadeurs en Chine, aux Nations unies, en Norvège, au Bangladesh, en Algérie pour le mandat 2019-2022.

>>Nomination de nouveaux ambassadeurs respectifs sur fond de normalisation des relations bilatérales
>>Le président vietnamien demande de promouvoir la diplomatie économique
 

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangère, Pham Binh Minh (au centre), pose avec les six nouveaux ambassadeurs, le 20 septembre à Hanoi. Photo: VNA/CVN


Les décisions de nomination ont été remis vendredi 20 septembre à Hanoï aux diplomates par le membre du Bureau politique, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangère Pham Binh Minh.

Selon les décisions, Pham Sao Mai a été nommé ambassadeur du Vietnam en Chine et en Micronésie. Lê Thi Tuyêt Mai a été désignée ambassadrice du Vietnam auprès des Nations unies, de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et des autres organisations internationales à Genève, en Suisse.

Lê Hông Lam a été nommé ambassadeur du Vietnam en Norvège. Pham Viêt Chiên est devenu ambassadeur du Vietnam au Bangladesh.

Nguyên Thành Vinh a été nommé ambassadeur du Vietnam en Algérie, au Mali, au Sénégal, en République arabe sahraouie démocratique, au Niger et en Gambie. Luong Quôc Thinh a été désigné ambassadeur du Vietnam au Nigeria, en Sierra Leone, au Ghana, ao Togo, au Cameroun, au Tchad et au Liberia.
 

Le vice-Premier ministre et et ministre des Affaires étrangère Pham Binh Minh leur a adressé ses félicitations et ses voeux de plein succès dans l’exercice de leurs nouvelles responsabilités afin de développer chaque jour davantage les relations entre le Vietnam et les pays où ils sont ambassadeurs.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !